Vie-Nouvelle

Vie-Nouvelle

Première partie : 2ème chapitre

 

Explication de la statue

 

 

 

 

statue 2.PNG

Nombreuses sont les explications qui en ont été données. Il en existe une, en particulier, que l'on pourrait appeler traditionnelle, et qui, malgré ses invraisemblances, ses contradictions, a réussi à rallier l'unanimité des suffrages. Et l'on se demande pour quelle raison les commentateurs et docteurs de l'Eglise se sont invariablement tenus à cette interprétation, alors que l'Écriture, aussi bien que l'histoire, s'inscrivent en faux contre elle.

Nous ne voyons qu'une raison à cette attitude. Cette raison, toutes proportions gardées, nous paraît celle qui fit agir Hérode quand il décréta le massacre des enfants de Bethléem, lors de la naissance de Jésus : c'est la peur, la grande peur du Royaume encore à venir que doit fonder sur la terre le Messie.   

C'est qu'en effet le système d'explications des docteurs de l'Église exclut l'idée de ce Royaume. Bien que les prophéties nous l'annoncent et nous le représentent, la pensée de ce Royaume provoque chez les commentateurs officiels de l'Eglise un trouble, une frayeur, une fureur même qui, bien que religieuse et sacrée, n'en a pas moins fait périr beaucoup d'innocents !

Oui, des passages en grand nombre de l'Écriture se trouvent, du fait de cette explication traditionnelle, tordus, amputés, écartelés, aussi bien dans leur sens propre et littéral, que dans le sens symbolique et dans le sens logique, le sens en dehors duquel ils cessent d'être. Ce Royaume, ces commentateurs, l'ont véritablement en horreur

Mais que faire de tant de passages embarrassants ? Les supprimer ? C'était impossible. Alors, une solution a été imaginée, un expédient, une combine. Jugez-en plutôt : On a interverti l'ordre des quatre Empires figurés par la Statue, en même temps que l'on partageait en deux le premier, on a intercalé le cinquième, la grande montagne, à l'endroit où il était le moins gênant.  

Pour l'interprétation du premier Empire, pas l'ombre d'une difficulté, puisque le prophète Daniel le désigne expressément. Tout le monde ici est d'accord. Mais la grande préoccupation des interprètes est aussitôt allée au quatrième. Et leur choix s'est fait, non pas tellement à cause de tel signe équivoque, qui peut donner crédit à leur affirmation, que parce qu'ils ont décidé que l'Empire romain durerait jusqu'à la fin du monde.  

Or, rien n'est plus contraire aux faits !    

Partant donc de cette certitude que le premier Empire était, comme le dernier, de toute évidence connu, ils n'avaient plus qu'à identifier les empires intermédiaires. Mais comme entre l'Empire de Nébucadnetzar et l'Empire romain ne se trouvait que l'Empire grec, il n'y avait qu'un parti à prendre : partager en deux tronçons — au reste, fort inégaux, — le premier royaume, en appelant le premier de ces tronçons : Empire babylonien, ou chaldéen ; et l'autre, Empire médoperse. Et ceci fut fait au temps de Théodose, quand l'Empire romain était à l'apogée de sa puissance et de sa splendeur, semblant réunir toutes les garanties d'une durée éternelle. Cette idée s'est tellement enracinée dans les esprits qu'elle a fini par avoir force de loi.
       

Tâchons maintenant d'entrer dans le point de vue des docteurs, mais sans perdre des yeux le texte sacré.   

On dit : Le premier Empire est celui des Babyloniens, ou Chaldéens, dont le règne finit sous Baltasar, qui avait succédé, après l'interrègne d'Evilmérodach, à Nébucadnetzar. On confond d'habitude Evilmérodach et Baltasar. Mettons que ces deux n'en fassent qu'un, — et rien n'est moins certain. Ainsi, le premier Empire n'aurait eu que deux monarques. C'est peu pour une tête d'or, et du meilleur.
 
Ici, une question se pose : Ce premier Empire, se limitait-il à la Chaldée ? De toute évidence, non.

La Chaldée n'était que le centre de l'Empire babylonien, avec sa capitale Babylone. Mais, la domination de l'empereur s'étendait à tous les royaumes, principautés et seigneuries, allant de l'Inde à l'Égypte. Sans recourir à l'histoire profane, l'Ecriture même nous le dit. C'est ainsi que, sous le règne de Nébucadnetzar, les captifs de Jérusalem et de Judée sont déportés non seulement en Chaldée mais encore en Médie et en Perse (Esther I, 3 ; III, 8). Le second livre des Machabées, chap. I, v. 19, le mentionne également. Tous ces détails nous seront des plus utiles.
 

Le second Empire, figuré par la poitrine et les bras d'argent, c'est, nous dit-on, l'Empire médo-perse. Darius, Mède, et Cyrus, Perse, conquirent Babylone, ajoutant la Chaldée à leurs propres états. Mais voici une grosse difficulté : cet Empire serait ainsi manifestement beaucoup plus grand que le premier. Or, la prophétie dit nettement : « Après toi, il s'élèvera un autre Empire moindre que toi... » On pense échapper à ce démenti de l'Écriture en disant que ce « moindre » fait allusion non à la quantité mais à la qualité. Malgré l'extrême violence infligée au sens de ce texte et que l'histoire est loin de justifier, Darius, et surtout Cyrus, n'étant en rien inférieurs à Nébucadnetzar, les commentateurs se déclarent satisfaits.

Le troisième Empire, figuré par le ventre et les cuisses de la statue, on veut que ce soit celui des Grecs, fondé par Alexandre. Mais, comment ? L'empire grec est indiscutablement le plus petit des quatre. Par quel tour de force peut-on lui appliquer le caractère particulier indiqué par la prophétie: « Puis un troisième, d'airain, qui dominera sur toute la terre »
 

Enfin, le quatrième Empire. Celui-ci, prétend-on, ne peut être que l'empire romain. La prophétie dit, en effet : « Il sera fort comme du fer ». Si le texte de la prophétie se bornait à ces cinq mots, s'il ne donnait pas à ce quatrième Empire d'autres signes et caractéristiques propres et qui ne peuvent convenir à l'empire romain, on n'insisterait pas. Mais on a vraiment trop beau jeu à contester cette désignation, car à aucune époque de son histoire, l'empire romain n'a correspondu aux caractères particuliers que donne la prophétie au quatrième Empire.

 

 barre 10.png

 

Les quatre Empires : 
Que sont-ils réellement ?

fleche_d_mini.jpg

 

   Page précédente      Table des matières

 

 

                                                       

 https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

ACCUEIL / BUT DE CE SITE / ARTICLES 

MES LIVRES / CONTACT / VIDEOS

 

 



09/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 749 autres membres