VIE NOUVELLE

VIE NOUVELLE

L'Antichrist... selon la Bible

 

 

 

Cool Text - Actualit de la fin des temps 423671681169712.png

  

l'antichrist selon la Bible 5.png 

CE N'EST PAS CE QUE L'ON RACONTE
SUR L’ANTICHRIST QUI EST VRAI,
MAIS C'EST UNIQUEMENT CE QUI EST ÉCRIT
DE LUI DANS LA BIBLE QUI L’EST !

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_2838502_201310082656395.jpg  

 

 

TABLE DES MATIÈRES

 

 

 

 

1 

LA CHRÉTIENTÉ
DANS LA PLUS GRANDE INSOUCIANCE
AVANT LA VENUE DU SEIGNEUR !
  

Lire le chapitre 1


2
L’INFORMATION EXACTE EST CAPITALE 
Lire le chapitre 2


3

ANTICHRIST OU ANTÉCHRIST ?
Lire le chapitre 3


4

LE CORPS DE L’ANTICHRIST
EST L’ANTITYPE
DU CORPS DU CHRIST
Lire le chapitre 4


 
5
LE MYSTÈRE D’INIQUITÉ, L’APOSTASIE,
ET L’HOMME DU PÉCHÉ 
Lire le chapitre 5


6

L’ANTICHRIST assis dans 
LE TEMPLE DE DIEU

Lire le chapitre 6

 


7

CONCLUSION QUI FÂCHE LES PARTISANS
  D’UN ANTÉ(I)CHRIST-PERSONNE.
Lire le chapitre 7

 

 

https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_2838502_201310082656395.jpg

 

 

 

 

1
la chrétienté
DANS LA PLUS GRANDE INSOUCIANCE
avant LA VENUE DU SEIGNEUR !

 

Tant dans les milieux chrétiens que dans la société occidentale, aucun thème biblique n´a provoqué autant de fantasmes sur l´Antichrist ! Imagination, invention, fantaisie, chimère, illusion et légendes urbaines, sont les mots que l’on peut associer à beaucoup de soi-disant eschatologues de la fin des temps qui ont pu s’exprimer sur cette entité qu’est l’Antichrist. Pourtant, il existe une règle biblique fondamentale concernant la compréhension intelligente des textes bibliques quand ils sont sobres en détails.

Cette règle est :
L’ÉCRITURE NE S'EXPLIQUE QUE PAR L'ÉCRITURE !

Règle qui apparemment n’est pas d’usage chez ces eschatologues flibustiers de la fin des temps. En effet, pour ces eschatologues, l’Antichrist est un individu, un Juif issu de la tribu de Dan, et qui, disent-ils, est très clairement mentionné par l’apôtre Paul en 2 Thessaloniciens 2, 3-4. Donc, pour eux « l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, JUSQU'À S'ASSEOIR DANS LE TEMPLE DE DIEU, se proclamant lui-même Dieu » n’est autre que l’Antichrist-personne.

Mais le gros problème c’est que ces soi-disant eschatologues sont dans l’incapacité totale de démontrer par la Bible de quel temple il s’agit. Car si l’homme du péché devait être compris comme étant UN individu, l’Antichrist en personne, ce temple doit l’être tout autant, c’est-à-dire qu’il doit s’agir d’un temple fait de mains d’hommes avec des briques et du ciment. Or, il n’y a PAS UN SEUL passage dans la Bible qui parle d’un tel temple construit par ou pour cet imaginaire Antichrist-personne ! Pas un seul passage biblique !

Or, l’apôtre Paul, lui, dans 2 Th 2, 4, parle du « temple DE Dieu » et non d’un temple imaginaire construit en l’honneur d’un imaginaire individu. Si l’Antichrist était un individu à qui on aurait construit un temple de briques en son honneur, ce temple NE POURRAIT JAMAIS être appelé par l’apôtre Paul, ni d’ailleurs par le Saint-Esprit, « le temple DE Dieu ». Bien au contraire dit Paul :

« Quel rapport y a-t-il entre le temple DE Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit : J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. » (2 Co, 6, 16)

Nous sommes tous d’accord pour affirmer que l’Antichrist est bel et bien une idole. Or, quel RAPPORT peut-il y-avoir entre « le temple DE Dieu » et cette idole ? AUCUN !

Si donc il ne s’agit pas d’un temple de briques lorsque l’apôtre Paul écrit que « l’homme du péché » s’assiéra dans « le temple DE Dieu », il ne peut dès lors s’agir que du temple spirituel constitué de tous les disciples du Christ puisque : « nous sommes le temple du Dieu vivant… » (2 Co 6, 16)

Le temple dont parle Paul en 2 Th 2, 4 c’est bel et bien L’Eglise, temple spirituel et mystique. Dès lors, « l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire » doit obligatoirement l’être tout autant. L’Antichrist n’est donc pas un individu, mais une collectivité d’individus à l’instar du Corps mystique du Christ sur la terre. Ainsi en est-il du Corps de l’Antichrist.

La conception d’un Antichrist-personne que certains eschatologues veulent à tout prix imposer cache une authentique angoisse inconsciente afin d’échapper à L’EMPRISE DE LA RÉALITÉ ! Car c’est si simple et si réconfortant pour l’âme de créer un Antichrist imaginaire qui ne viendra JAMAIS ! Dormons donc tranquille, la Venue du Seigneur n’est pas pour tout de suite, ce n’est pas demain la veille … On commencera à se préparer lorsque l’Antichrist-personne paraîtra au grand jour, il n’y a donc pas urgence puisqu’il n’est toujours pas venu.

Les vierges insensées de la parabole devaient aussi se dire quelque chose de semblable, mais lorsque la Voix retentit dans la nuit : « Voici l'Epoux, allez à sa rencontre ! » c’était trop tard pour elles parce qu’elles n’étaient pas prêtes ! (Mt 25, 6)

Or, la réalité c’est que l’Antichrist dont parlent les apôtres Jean et Paul, celui qui doit paraître à la fin des temps dans sa stature complète, est DÉJÀ au milieu de nous depuis plusieurs décennies ! Il s’est même installé confortablement au sein de l’Eglise, dans « le temple DE Dieu », en se proclamant lui-même Dieu comme l’affirmait déjà en 1965 le Pape Paul VI lors de la clôture du Concile Vatican II !

Il est donc malheureusement à craindre, comme annoncé dans les Ecritures, qu'à l’instar des 50% des vierges de la parabole, la plupart des Chrétiens eux-mêmes soient dans la plus grande insouciance À la Venue du Seigneur. Voilà le danger extrême qui, en cette fin des derniers temps, guette TOUS les Chrétiens et non pas les gens du monde puisque ceux-ci n’ont que faire des prophéties bibliques ni d’un Antichrist, qu’il soit un individu ou une collectivité.

Je le répète car c’est extrêmement grave, la principale cause qui constituera la CHUTE d’une très grande partie de la Chrétienté juste avant la Venue du Seigneur, sera d’avoir ignoré, par TIÉDEUR, la présence de l’Antichrist au milieu d’eux et d’avoir vécu leur vie en faisant fi de l’enseignement biblique et des avertissements de notre Seigneur.

« Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, Je te conseille… un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies

Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j'aime. Aie donc du zèle, et repens-toi. » (Ap 3, 16-19)

Le Chrétien sachant qu’il vit les derniers moments avant la Venue du Seigneur et qui pourtant attend toujours que surgisse de nulle par un Antichrist-personne, court le risque de se retrouver aux côtés des impies au jour du Seigneur et d’être jugé avec eux ! « … ils ne se doutèrent de rien, jusqu'à ce que le déluge vînt et les emportât tous : il en sera de même à l'avènement du Fils de l'homme. » (Cf. Mt 24, 37-39)

Or, TOUS les signes de la présence de l’Antichrist au milieu de nous, nous sautent aux yeux, ils sont d’une limpidité évidente ! Car toutes les prophéties relatives à l’Antichrist dans sa pleine dimension sont accomplies et ne pas s’apercevoir de sa présence résulte en fin de compte à croire en une INFORMATION MENSONGÈRE ! Comment pourrions-nous être réellement préparés à la Venue du Christ si nous attendons toujours qu’un Antichrist imaginaire paraisse d’abord ? Car en effet, l’Antichrist, selon la Bible, doit paraître AVANT la Venue du Seigneur… Et c’est ARRIVÉ ! IL EST AU MILIEU DE NOUS ! Il est aussi visible qu’un éléphant dans une pièce et on refuse de le voir ! C’est dire combien l’aveuglement est grand !

et pendant.png

L’Antichrist est au milieu de nous, Notre Seigneur est à la porte, et la masse des Chrétiens qui sont mal informés ne se doutent de rien et sont plongés dans la plus fausse et la plus dangereuse sécurité. Il y a encore, disent-ils, bien du chemin à parcourir avant la Venue en Gloire et Majesté du Seigneur…

Penses-tu Chrétien être dans la paix et la sécurité parce que tu peux t’offrir tous les jours de quoi manger, que tu peux circuler librement dans les rues, aller à l’Eglise le dimanche, regarder tes séries à la TV et jouer à tes jeux préférés ? Eh bien, sache que du pain et des jeux, c’est ce que donnait l’Empire Romain aux gens pendant qu’à l’extérieur des stades on massacrait les Chrétiens pour leur foi !

Tant que les Chrétiens d’aujourd’hui ne verront pas l’Antichrist, selon la Bible, qui est en train de massacrer les Chrétiens par l’APOSTASIE, ils resteront comme ces Romains dans les stades, enfermés dans leur bulle de sécurité et de paix… Mais une telle insouciance, dit l’Ecriture, conduit immanquablement à la ruine !

« Quand les hommes diront : Paix et sûreté ! Alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, ET ILS N'ÉCHAPPERONT POINT. » (1 Th 4, 3)

Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur ; vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres.

Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres…

Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ… » (1 Th 5, 4-11)

Tout cela sera démontré et prouvé par la Bille elle-même et par des faits vérifiables. Je ne prétends pas être infaillible ! Je ne vous demande pas de me croire sur parole, mais seulement d’examiner si ce que j’écris est bien conforme à la Parole de Dieu, la Bible. Soyez donc comme les premiers Chrétiens du temps des apôtres : « Ils examinaient LES ÉCRITURES pour voir si ce qu'on leur disait était exact. » (Actes 17,11).

 

 https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

 

2

L’information exacte
est capitale !

 

En cette période de grande séduction de l'iniquité, certains eschatologues trompent et égarent beaucoup de Chrétiens parce qu’ils sont eux-mêmes trompés. La conception qu’ils ont sur l’entité de l’Antichrist est mensongère et jette le trouble sur de nombreuses âmes qui ne maîtrisent pas toutes les subtilités que nous livre la Parole de Dieu. Cette mise en garde est donc nécessaire.

Notre Seigneur nous a INFORMÉS que peu de temps avant sa Venue en Gloire et Majesté :

  « De nombreux faux prophètes surgiront et ils tromperont beaucoup de gens. » ; « Ce sont des aveugles qui conduisent d'autres aveugles ! » ; « Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces. » (Cf. Mt 24, 11 ; 15, 14 ;  7, 15)

Ainsi, beaucoup d’eschatologues viennent à nous en « vêtements de brebis », c’est-à-dire en tant que Chrétiens mais, en réalité, ils se trompent et nous trompent sur l’actualité réelle de la fin des temps. A l’heure des contrevérités, et surtout, de l’escamotage de la Parole de Dieu, j’estime donc à ma petite échelle avoir le devoir moral de défendre ce qui me semble être la Vérité contre les erreurs véhiculées par les partisans d’un Antichrist-personne inventé de toute pièce.

Je ne pense  pas que le sujet sur l’Antichrist soit sans importance, bien au contraire. Car une mauvaise compréhension sur ce qu’est l’Antichrist peut influer sur notre position en Christ, comme c’est le cas malheureusement pour des millions de Chrétiens dans le monde !

Songeons aux vierges insensées de la parabole qui n’ont pas eu accès à la salle des noces parce qu’elles étaient mal informées ! Si elles avaient été bien informées, elles n’auraient pas manqué d’huile pour leurs lampes et elles auraient fait partie des vierges prévoyantes qui, elles, en avaient en réserve parce que, incontestablement, elles étaient bien informées.

L’huile symbolise le Saint-Esprit et manquer de cette huile divine c’est manquer les lumières de l’Esprit-Saint. La Parole de Dieu est claire : « Soyez remplis de l’Esprit » dit l'apôtre Paul en Éphésiens 5, 18. Les croyants reçoivent ainsi l’ordre d’être remplis de l’Esprit. Littéralement traduit Ép. 5, 18, se lit comme suit : « Soyez toujours en train d’être remplis de l’Esprit ». A défaut de l’être, nos lampes ne peuvent plus nous éclairer parfaitement et donc nous INFORMER correctement, dès lors nous ne voyons plus à la Lumière Divine les moments importants de la fin des temps. Nous sommes ainsi à la merci des faussaires de la Parole de Dieu, c’est-à-dire des marchants « d’huile frelatée ». Ainsi, étant mal informés, nous subissons inconsciemment une obscurité de l’intelligence et nous commençons dès lors à perdre peu à peu la lumière de l’Esprit Saint.

Alors OUI, en ce qui concerne l’Antichrist, L’INFORMATION biblique exacte est capitale et importante. Car si nous sommes mal informés, nous risquons de ne pas comprendre les temps présents de la fin et d’être pris au dépourvu lorsque le cri retentira à l’improviste : « Voici l’Epoux ! Sortez à sa rencontre »

Songeons également aux avertissements du Christ à ses disciples qui allaient vivre « la fin des temps » de la nation d’Israël. En effet, le Christ leur donna une INFORMATION capitale pour leur survie : 

« Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche.

Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes, que ceux qui seront au milieu de Jérusalem en sortent, et que ceux qui seront dans les champs n'entrent pas dans la ville.

Car ce seront des jours de vengeance, pour l'accomplissement de tout ce qui est écrit. 

Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là! Car il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple.

Ils tomberont sous le tranchant de l'épée, ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu'à ce que les temps des nations soient accomplies.» (Luc 21, 20-24)

C’est donc grâce à cette information capitale, claire et sans ambiguïté du Christ, que l’Église de Jérusalem du temps des apôtres a pu échapper à cette grande catastrophe de l’an 70. En effet, dès que les disciples de l’Eglise de Jérusalem virent les manœuvres de l’armée romaine commencer dans la ville, ils quittèrent TOUS Jérusalem avant que la guerre n’éclate. Ils se réfugièrent dans une certaine ville de Pérée que l'on nomme Pella. Ainsi, la métropole des Juifs et tout le pays de la Judée furent entièrement abandonnés par les Chrétiens. Leur nombre était d’environ 97.000 ! (Cf. Eusèbe de Césarée : Histoire Ecclésiastique)

A Jérusalem et dans toute la Judée, ceux qui n’avaient pas fui furent pris au piège, soit parce qu’ils n’avaient pas L’INFORMATION, soit parce qu’ils ont négligé cet avertissement à l’instar des vierges insensées. Cette guerre de 66 à 70 causa plus d’un  million de morts Juifs et le reste du peuple fut déporté parmi toutes les nations. Israël en tant que nation n’exista plus du jour au lendemain et ce fut en même temps la ruine totale du temple et la fin du Judaïsme !

Ainsi, toute l’Eglise de Jérusalem avait reçu correctement L’INFORMATION donnée par le Christ et transmise par les apôtres. Elle savait avec certitude qu’elle était entrée dans les tous derniers jours de la fin des temps d’Israël, de Jérusalem et du temple. Dès lors, l’Eglise savait que Jérusalem allait être foulée aux pieds par les nations, jusqu'à ce que les temps des nations soient accomplis. (Luc 21, 24)

De même, à la fin des derniers temps, lorsque les disciples du Christ seront témoins de L’APOSTASIE, ils sauront avec certitude que l’entité qu’est l’Antichrist sera arrivée à sa pleine stature. Cela voudra dire en même temps qu’il ne faudra plus attendre de le voir paraître, parce qu’il aura été parfaitement identifié !

   « Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant,  et qu'on ait VU PARAÎTRE L'HOMME DU PÉCHÉ …» (2 Th 2, 3)

Être mal informés sur ce qu’est l’Antichrist peut affecter grandement notre perception des événements actuels et, à l’instar des pauvres Juifs qui furent pris au piège par les armées romaines, nous risquons d’être piégés par le tentateur avant la Venue du Seigneur :

« Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée ;

de deux femmes qui moudront ensemble, l'une sera prise et l'autre laissée.

De deux hommes qui seront dans un champ, l'un sera pris et l'autre laissé. » (Luc 17, 34-36)

« pris » = être enlevé à la rencontre du Christ avant LE JOUR DU SEIGNEUR.

« laissé » = abandonné sur place, manquer l’enlèvement et « laissé » jusqu’au JOUR DU SEIGNEUR au risque de perdre son âme pour l’éternité.

Ainsi donc : « Que vos reins soient ceints, et vos lampes ALLUMÉES. » (Lc 12, 35)

L’exposé de cet article a comme base essentielle le texte qui se trouve en 2 Thessaloniciens 2, 1-12, car c’est sur ce seul et unique texte que les partisans d’un Antichrist-personne s’appuient pour fabriquer leur théorie qui, je le dis d’emblée, est en totale contradiction avec les Saintes Ecritures.

Il est donc  impossible de se taire ou de rester mitigé face à ce système erroné et mensonger, pour la simple raison, qu’in fine, n’en déplaise à certains, ce système, qui est une arnaque diabolique, fait en sorte qu’une multitude de Chrétiens ont les yeux tournés dans la mauvaise direction. Ce faisant, ces Chrétiens attendent quelque chose qui n’arrivera JAMAIS, alors que cette chose est DÉJÀ PRÉSENTE partout dans le monde et à nos côtés, et ce, depuis des décennies déjà !

Aveugler la Chrétienté sur le Corps de l’Antichrist qui pourtant nous crève les yeux, est l’ultime but de Satan. Or, les Écritures disent qu'aux jours de l'Antichrist, ET NOUS Y SOMMES, la perdition d’une multitude de Chrétiens sera très grande parce qu’ils auront été, à cause de leur TIÉDEUR, la proie de la puissance de Satan. Souvenons-nous des Juifs qui périrent en l’an 70 et des vierges insensées, qui dans la parabole, représentent 50% de la Chrétienté !

Et, à cause de leur NÉGLIGENCE SPIRITUELLE, ces Chrétiens fourvoyés ne croient plus à la Vérité et prennent parti pour le mal sans s’en rendre compte ! Et de ce fait, venant grossir d’avantage la masse D’APOSTATS, ils s’adjoignent fatalement au Corps de l’Antichrist !

« Voilà pourquoi Dieu leur envoie une influence qui les égare, qui les pousse à croire le mensonge, en sorte que soient condamnés tous ceux qui auront refusé de croire la vérité et pris parti pour le mal. » (2 Th 2, 11-12).

Sœur Lucie de Fatima avait déjà annoncé ce grand châtiment d’aveuglement spirituel au Père Fuentes en 1957, 12 ans à peine après la Deuxième Guerre Mondiale : 

    « Croyez-moi, Père, Dieu va châtier le monde et ce sera d’une manière terrible. Le châtiment céleste est imminent… »

Il ne s’agit donc pas d’un châtiment d’ordre matériel, mais bien d’un châtiment spirituel puisque « céleste » dit Lucie. D’ailleurs, le châtiment matériel avait déjà eu lieu quelques années auparavant comme l’annonçait le 2secret de Fatima :

   « La guerre va finir (Il s’agissait de la Première Guerre Mondiale de 14-18). Mais si l'on ne cesse d'offenser Dieu, sous le pontificat de Pie XI en commencera une autre pire encore. Lorsque vous verrez une nuit illuminée par une lumière inconnue, sachez que c'est le grand signe que Dieu vous donne, qu'Il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre … (Et ce fut la Deuxième Guerre Mondiale de 39-45)

Donc, en disant au Père Fuentes en 1957 que le châtiment céleste était « imminent », Sœur Lucie faisait référence au vrai contenu du 3e secret de Fatima qui devait être révélé par l’Eglise au plus tard en 1960. Ainsi, pour Sœur Lucie, à partir de 1960, même si ce secret ne fut finalement pas révélé, Dieu allait commencer à châtier le monde, et tout particulièrement l’Europe, d’une manière terrible !

Au comprend de quel châtiment terrible il s’agit lorsque l’on voit l’ampleur de L’APOSTASIE qui, depuis le Concile Vatican II, s’est répandue au sein du Christianisme dans le monde, mais surtout sur le continent européen ! Déjà en 1984, Mgr. do Amaral, évêque de Leiria Fatima, le déclarait pendant une séance de questions-réponses qui eut lieu dans l’aula magna de l’Université technique de Vienne en Autriche :

   « La perte de la foi d’un continent est pire que l’anéantissement d’une nation ; et il est vrai que la foi diminue continuellement en Europe. »

Pour avoir abandonné la vraie foi, le « châtiment céleste » qui s’est abattu dans le monde entier depuis 1960 consiste donc, en un aveuglement spirituel :

Tomber dans l’Apostasie c'est, du même coup, faire partie du Corps de l’Antichrist !

« Quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » (Luc 18, 8)

L’Apostat ou l’Antichrist, c’est celui qui ne fait plus de Jésus-Christ le seul et unique chemin conduisant au salut, mais qui fait alliance avec le monde et les religions qui nient la Divinité du Christ et son Œuvre de salut. L’Apostat ou l’Antichrist, c’est AUSSI celui qui récite le Credo, mais qui ne le vit pas dans sa vie !

   « Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le royaume des cieux ; mais celui qui fait la volonté de Mon Père qui est dans les cieux. » (Mt 7, 21)

Ainsi, en cette fin des temps, il est du devoir de tout disciple du Christ, dans sa petite sphère de relation et dans la mesure de ses possibilités, de pourfendre l’opposition contrôlée par Satan.  « N’ayez rien de commun avec les œuvres stériles des ténèbres, mais démasquez-les plutôt. » (Ep 5, 11)

Il est donc absolument vital de savoir exactement ce qu’est réellement l’Antichrist, car à la fin des temps dit l’apôtre Paul, les « séductions de l'iniquité et la puissance de Satan… » (2 Th 2, 9), seront décuplées au point de faire tomber dans l’Apostasie une multitude de Chrétiens mal ou pas du tout informés, ou tout simplement devenus tellement tièdes et aveugles qu’ils ne voient plus l’éléphant dans la pièce ! 

 

                 ▼ Proverbe chinois

sage.PNG

 

De nombreux Chrétiens

 

ignorent la réalité de

 

la fin des temps !

 

 

 

 https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

3

ANTICHRIST OU ANTÉCHRIST ?

 

Le terme Antéchrist qui a remplacé celui d’Antichrist ne se trouve pas dans la Bible, c’est une invention humaine. J’ai moi-même, par-ci par-là, employé indifféremment le terme antéchrist et antichrist sans faire de distinction. Mais lorsque j’ai approfondi la question et su ce qu’il en était exactement, j’ai très vite constaté que cela avait de très grandes répercutions sur la manière d’appréhender les prophéties sur la fin des temps.

Certaines versions du Nouveau Testament traduisent en effet par « antéchrist », ce qui est une erreur inadmissible. Ce terme incorrect est devenu à ce point populaire, qu’en tapant le mot antichrist sur Word, le correcteur orthographique le souligne pour indiquer une faute d’orthographe ! Pourtant, la traduction correcte est bien le terme « Antichrist ». En effet, le préfixe « anté », qui vient du latin, n’existe tout simplement pas en grec et Jean écrit bien « antichrist » en grec ancien,  ντίχριστος / antíkhristos. 

 

Or, la transformation du préfixe
« anti » (contre) en « anté » (avant)
date de la Renaissance au XIIe !

Donc, plus de 1000 ans après les épitres de l’apôtre Jean !

Voir Alain Rey →→→ Dictionnaire historique de la langue française : L’origine des mots.
éd. Le Robert, 1998, p. 750

 

Fort heureusement toutes les traductions de la Bible ne reprennent pas à leur compte le terme Antéchrist, mais bien celui d’Antichrist. Dans la Bible Chouraqui, pour ne prendre que ce seul exemple, c’est le terme ANTI-MESSIE qui est traduit et non ANTÉ-MESSIE.

«anté» vient de l’adverbe et préfixe latin « ante » (« auparavant », « devant », « qui précède » …) Or, le Nouveau Testament n’a pas été écrit en Latin, mais en grec et avec le substrat sémitique sous-jacent. Le N.T. en latin, en français, en anglais, etc., sont des traductions du texte originel Grec. Le débat est donc clos, il faut lire Antichrist et non Antéchrist.

Pour que leur système d’interprétation des prophéties de la fin des temps ne s’écroule pas comme un château de carte, les partisans d’un Antichrist-personne sont absolument obligés d’ôter  le i du mot originel antichrist et de le remplacer par un é sans aucune vergogne pour lui donner un nouveau sens, celui d’Antéchrist►►Nouveau mot = Nouveau système d’interprétation◄◄ Or, ce mot nouveau n’apparait jamais dans la Bible !

 

Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre ; et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre. (Ap 22, 18-19)

« ANTÉ » et « Anti » : un simple détail ? Quelle est donc la différence entre ces deux termes ?

                 "anté" fait référence à ce qui précède. « Antédiluvien » : ce qui est avant le déluge, « antérieur » : ce qui vient avant. En revanche, "anti" veut dire, qui est contre :  « anticonstitutionnellement » : qui s’oppose à la constitution.          

On pourrait croire, comme moi-même je l’ai trop longtemps cru, qu’il s’agit d’un simple détail linguistique, de l’ordre de l’anecdote, mais il n’en est rien. En effet le terme « antéchrist » déforme totalement ce que la Bible nous enseigne avec exactitude au sujet de ce qu’est réellement l’ANTICHRIST. Si nous restons mal INFORMÉS, nous restons dans le flou, dans l’inexactitude et dans le danger d’être pris au piège.

 

https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png
 

  

4

Le Corps de l’Antichrist
EST L’ANTITYPE
du Corps du Christ

Le Corps du Christ, l’Eglise, a 2000 ans.
De même le Corps de l’Antichrist a 2000 ans.
Démonstration dans ce chapitre.

L’Antichrist : l’Homme du péché, le Fils de la perdition, l’Adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu, a déjà 2000 ans, et aujourd’hui il est arrivé à sa stature complète !

Alors que l’Eglise commençait à se développer au temps des apôtres, le mystère d’iniquité commençait aussi à se développer en même temps que l’Eglise comme l’indiquait l’apôtre Paul : « Car le mystère de l'iniquité agit déjà… » (2 Th 2, 7).

L’Antichrist est bien présent depuis la naissance de l’Eglise, il ne faut donc pas l’attendre. L’attendre encore c’est ignorer le combat qu’il mène pour nous incorporez à lui !

En 2 Thessaloniciens 2, 3-4, on a voulu voir un Antichrist-personne, mais ceux qui ont voulu l’y voir, ne l’on vu que parce qu’ils avaient au préalable « corrigé » la Parole de Dieu ! De l’Antichrist, ils en ont fait l’Antéchrist. Deux termes radicalement et absolument différents qui faussent toutes les prophéties de la fin temps comme nous l’avons vu au chapitre 3.

    Dans la culture populaire, l’Antichrist est un individu qui doit paraître à la fin des temps, mais la Bible affirme radicalement tout autre chose. Pour la Parole de Dieu, l’Antichrist n’est pas un individu particulier, mais un Corps constitué d’une multitude d’individus qui nient ou renient l’Incarnation de la Deuxième Personne de la Trinité ; qui nient ou renient la Divinité de Jésus-Christ ; qui nient ou renient le Père et le Fils et donc la Sainte Trinité. Bref, l’entité Antichrist est constituée de tous ceux qui sont ANTI ou CONTRE le Christ et des apostats, c’est-à-dire ceux qui renient leur foi. « …le voilà le séducteur, L’ANTICHRIST » (2 Jn 1, 7).

   On retrouve également l’Antichrist à l’œuvre dans toutes les philosophies antichrétiennes, les fausses religions et les hérésies chrétiennes, qui ont pour point commun de s'attaquer au dogme de l'Incarnation et à tout ce qui relève du pur Enseignement du Christ et des Apôtres. Cet esprit Antichrist n’est pas un esprit éthéré ou désincarné, il demeure dans une multitude d’individus, comme le Saint-Esprit demeure dans les disciples du Christ qui constituent le Corps du Christ qui est l’Eglise.

     Or, si l’Ecriture dit que : « Le Christ est la tête du corps de l'Eglise » (Co 1, 18), cela ne veut pas dire que le Christ est corporellement visible sur la terre. Il en est de même pour le Diable, la tête du Corps de l’Antichrist, qui est invisible. L’Antichrist n’est donc pas une personne particulière, mais bien une collectivité animée par le Diable.

      L’Antichrist était déjà présent du temps des Apôtres

      L’apôtre Jean atteste que l’Antichrist était déjà présent de son temps (1 Jn 2, 18, 22 ; 4, 3 ; 2 Jn 1, 7). Il ne viendra donc pas à la fin des temps comme un super monarque tyrannique s’assujettissant toutes les plus Grandes Puissances Militaires du monde. Au temps de Jean, le Corps de Antichrist commençait à se développer à l’instar du Corps du Christ qui est l’Eglise.

     L’apôtre Paul, lui, nous montre l’Antichrist, cet homme du péché, le fils de la perdition, arrivé à son plein développement à la fin des temps. (2 Th 2, 4-7).

Jean voit l’Antichrist à ses débuts et
Paul le voit pleinement constitué à la fin des temps.
 

Ce que l’apôtre Paul écrit en 2 Th 2, 4-7, n’a strictement rien à voir avec un individu particulier. L’Antichrist-personne est une fiction née de l’imaginaire et vouloir fusionner cette fiction à 2 Th 2, 4-7 est une erreur monumentale !

Dès lors, tout ce système d'interprétation
reposant sur un Antichrist-personne s’effondre !

 

          L’apôtre Jean donne la vraie définition de l’Antichrist

Dans toute la Bible, il n’y a que l’apôtre Jean qui, dans deux de ses épitres (1 Jn 2, 18, 22 ; 4, 3 ; 2 Jn 1, 7), nomme l’Antichrist et en donne la définition exacte. Aucune métaphore, aucune vision, aucune allégorie n’entoure l’explication qu’il en donne. Il dit qui est l’Antichrist et ce pourquoi il est ainsi nommé. Tout est net, tout est précis, tout est limpide. Il est donc impossible de trouver dans la Bible le nom et la définition de l’Antichrist SAUF dans les épitres de l’apôtre Jean. C’est donc là, et uniquement là, que nous devons nous arrêter pour analyser avec attention ce que l’Esprit Saint dit au sujet de l’Antichrist.

Arrêtons-nous sur les quatre versets que Jean a écrits sous l’inspiration du Saint-Esprit au sujet de l’Antichrist :

  1. « Petits enfants, voici venue la dernière heure. Vous avez entendu annoncer qu’un antichrist vient ; et déjà maintenant beaucoup d’antichrists sont survenus : à quoi nous reconnaissons que la dernière heure est là. » (1 Jn 2, 18)

Les Chrétiens ont donc entendu qu’un Antichrist allait venir par les paroles de Jésus consignées dans les évangiles :

« Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C'est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens » (Mt 24, 5)

« Si quelqu'un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là, ne le croyez pas. Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. Voici, je vous l'ai annoncé d'avance. Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n'y allez pas ; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas. (Mt 24, 23-26)

Voilà donc comment les Chrétiens ont su qu’un Antichrist allait venir et que beaucoup d’autres allaient suivre.

  2. « Qui est le menteur, sinon celui qui nie que Jésus soit le Christ ? Le voilà l’Antichrist ! Il nie le Père et le Fils. » (1 Jn 2, 22)

  3. « Tout esprit  qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu ; c’est celui de l’Antichrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. »  (1 Jn 4, 3) 

4. « Car beaucoup de séducteurs se sont répandus dans le monde, qui ne confessent pas Jésus Christ venu dans la chair. Le voilà le Séducteur, l’Antichrist. » (2 Jn 1, 7)

L’Antichrist est donc constitué de tous ceux qui nient le Père, le Fils et la Sainte Trinité et qui ne reconnaissent pas que Jésus est le Christ venu en chair, autrement dit, tous ceux qui ne reconnaissent pas l’Incarnation Divine… VOILÀ ce qu’est l’Antichrist ! Une entité composée d’individus ennemis du Christ. C’est aussi simple que cela ! Pourquoi vouloir obscurcir une explication aussi claire ?   

L’Antichrist était donc déjà dans le monde au temps de l’apôtre. L’Antichrist ne peut donc pas être une personne particulière, étant donné qu’il existe déjà depuis 2000 ans ! L’Antichrist est ainsi une collectivité qui est CONTRE le Christ, OPPOSÉE au Christ, ANTICHRIST → → (ντίχριστος / antíkhristos ) , « qui ne confesse pas Jésus ». Cet Antichrist s’est ainsi manifesté tout au long des siècles jusqu’à nos jours.

Voilà donc ce que Jean nous a précisé au sujet de l’Antichrist. Il n’existe pas d’autres références aussi claires  dans toute la Bible : L'Antichrist est tout esprit qui nie la Vérité (l’incroyant, l’athée,) ou renie ce qu’il a toujours cru auparavant ►►► de Chrétien qu’il était, il est tombé, selon la Bible, dans L’ APOSTASIE déclarée, et de ce fait, devient un APOSTAT et un Antichrist. Les incroyants, les athées et les apostats constituent donc le Corps de l’Antichrist.

 

https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

 5

 

LE MYSTÈRE D’INIQUITÉ,
L’APOSTASIE et L’HOMME DU PÉCHÉ

 

Parallèlement au Corps mystique du Christ, ce Corps Antichrist commença donc à se former dès l'époque des apôtres et se développa à travers tous les siècles pour devenir actuellement, au 21e siècle, à la toute fin des temps, ce monstrueux Antichrist arrivé à son plein développement parachevant ainsi le mystère d’iniquité.

ET NOUS Y SOMMES ! De nos jours, le mystère d’iniquité est bel et bien arrivé à son paroxysme « par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés. » (2 Th 2, 9-10). En effet, toute cette puissance satanique (prodiges, miracles mensongers et séductions diaboliques) nous la voyons se déployer aujourd’hui C’EST UN FAIT ! De plus, cette puissance satanique se retrouve entre les mains des Big Tech, de l’Intelligence Artificielle (I.A.) et des Etats de l’Ombre qui ont pratiquement corrompu toutes les institutions humaines, y compris celles de l’Eglise.

On n’a pas idée de ce que l’I.A. peut accomplir dans TOUS les domaines. On peut affirmer que cela relève du « prodige et du miracle »… diabolique puisque, en cette fin des temps, elle est entre les mauvaises mains. La technologie est une très bonne chose pour l’humanité quand elle est utilisée pour le Bien Commun, et à cette fin uniquement. Je suis pleinement pour la Science avec un grand S. Mais, en cette fin des temps, Dieu permet que cette haute technologie soit totalement entre les mains de l’Ennemi afin de punir « ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés ». Car l’homme du péché, le fils de la perdition, l’impie, l’Antichrist donc, est aujourd’hui arrivé au summum de sa perfidie ! On peut l’affirmer sans erreur, aujourd’hui l’humanité dans sa quasi-totalité est corrompue jusqu’à la moelle comme elle ne l’a jamais été de toute son histoire.

Maintenant, la question est donc de savoir ce que signifie exactement l'expression : « l’homme du péché, le fils de la perdition » que nous lisons en 2 Thessaloniciens 2, 3-4

 

Que dit l’apôtre Paul ?

« Que personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. (2 Th 2, 3-4)

Les expressions : « l'homme du péché, le fils de la perdition, l'adversaire… »  ne désignent pas un individu particulier étant donné que le mot « anthropos » (Άνθρωπος) du grec ancien, recouvre l'hébreu « ha-adam » qui signifie l'Homme, l'Humanité, le Genre Humain.

Par cette expression, l’apôtre Paul désigne donc UNE CERTAINE HUMANITÉ, de plus en plus criminelle, de plus en plus impie, de plus en plus blasphématrice envers « tout ce qui porte le nom de Dieu ou reçoit un culte…» Cette Humanité nous la voyons tout particulièrement prendre de l’ampleur dès le XXe siècle et, en ce début de XXIe siècle décadent, elle est arrivée à sa pleine stature se proclamant elle-même Dieu !

Bref, cet « homme du péché », ce « fils de la perdition », cet Antichrist annoncé pour la fin des derniers temps, n’est autre que notre HumanitÉ du crime, du massacre, du blasphème, de l’impiété et de l’Apostasie Chrétienne !

Sans parler des deux dernières Guerres Mondiales ;

Sans parler de toutes les guerres après 1945 ;

Sans parler de l’exploitation humaine dans le monde entier aux profits des Multinationales ;

Sans parler du trafic d’êtres humains qui représente des milliards de dollars et qui constitue l'esclavage moderne ;

Sans compter les enlèvements de centaines de milliers d’enfants chaque année pour approvisionner les réseaux  pédophiles et pédo-sataniques… 

Eh bien, sans parler de ce que nous venons de citer, NOTRE GÉNÉRATION, cette HumanitÉ actuelle du crime, du massacre, de l’impiété et de l’Apostasie, cette humanité dite civilisée et hautement « évoluée » tue et sacrifie au dieu Moloch, la Prostituée de Babylone de l’Apocalypse, plus de 50 millions d’enfants chaque année. Et depuis la libéralisation de l’avortement en 1970, plus de 2 MILLIARDS 500 MILLIONS d’enfants ont été assassinés dans le ventre de leur mère !

artfichier_361791_9544491_202212160155308.pngLe culte du dieu Moloch existe depuis des milliers d’années, la Bible en fait d’ailleurs mention et l’on sait que le bannissement des dix premières tribus d’Israël est lié à ce culte de sacrifices d’enfants au dieu Moloch.

Or, dès l’apparition du Christianisme et grâce à sa progression dans le monde, ce culte a été quasiment éradiqué durant plus de 1900 ans. Et, quelle étrange coïncidence, depuis les années 1960, suite à l’Apostasie d’une très grande partie des Autorités de l'Eglise et de la Chrétienté, ce culte satanique a refait surface. Et de quelle manière !

La nature a horreur du vide.

Donc, quand le Christianisme ne remplit plus sa fonction d’anticorruption contre le MAL, n’étant plus le sel de la terre, les démons remontent aussitôt de l’abîme pour combler ce vide en réintroduisant les cultes démoniaques et en particulier celui de Moloch, le dévoreur d’enfants !

Le Christ dit bien que si quelqu’un SCANDALISAIT un des ces petits,  il mériterait qu’on le jette à l’eau avec une pierre de meule attachée à son cou ! Mais quelle sera alors la sanction pour les sociétés qui acceptent cet état de fait, quelle sera la sanction pour les mères infanticides et les avorteurs professionnels qui tuent chaque année plus de 50 millions d’enfants ?!

Puisque tout est documenté nous savons que, pour la survie de leurs entreprises, les usines pharmaceutiques pour leurs vaccins et les laboratoires de cosmétiques, ont un besoin vital et crucial de cellules de fœtus en très grande quantité. Et il est avéré qu’il existe un système de planification d’avortements dans le monde pour atteindre les quotas de cellules de fœtus dont les laboratoires de cosmétiques et les usines pharmaceutiques ont besoin. D’où la nécessité d’entretenir le système d’avortements planifiés !

C’est la filière organisée, normalisée et rendue légale par les gouvernements DÉMONCRATIQUES.

Aujourd’hui, au nom d'une prétendue « détresse psychologique » de la mère, la France autorise même l’assassinat à neuf mois de grossesse alors qu'il s’agit d’un être humain arrivé à terme dans le ventre sa mère ! Avant l’accouchement, on fait une piqûre létale dans le ventre de la mère ! C’est ainsi qu’ils prévoient l’élimination de l’enfant à neuf mois. Il est donc directement assassiné ! 

Autre horreur,  le Canada vient de voter une loi autorisant l’euthanasie pour les enfants dépressifs !!!

Et ce n’est pas tout, nous avons vu ces trois dernières années, ces élites sataniques, tirant les ficelles de ceux qui nous gouvernent, essayer d’éradiquer une grand partie de la population mondiale par de soi-disant vaccins anti-COVID-19 qui tuent PLUS que la maladie elle-même. Et ceux qui, aujourd’hui, ne sont pas morts de ce vaccin, n’arriveront plus à être soignés correctement de leurs maladies étant donné que leur immunité naturelle est détraquée.

Nous avons vu également comment celui qui est assis sur le Siège de Saint Pierre a béni ce poison ! En effet, pour le pape François, « le vaccin est un don de Dieu » ! Et en plus de faire l’apologie du « vaccin », François a fait du marketing pour ces laboratoires pharmaceutiques assassins en demandant aux Catholiques de se faire injecter ce poison, ce qui sera, dit-il, la preuve d’un « acte d’amour » ! On croit rêver !

Ce pape qui a écrit une encyclique (Fratelli Tutti / Tous frères) sur la nécessité de créer « un nouvel ordre mondial », nous parle maintenant de ce « vaccin » comme un acte d’amour pour soi-même et pour son prochain alors que c’est un poison diabolique hautement toxique et meurtrier ! Or, à l’heure actuelle dans le monde entier, on dénombre des millions de morts dû à ce poison injecté dans les corps humains, des centaines de milliers de jeunes qui meurent de crise cardiaque causées par des thromboses et des millions d’handicapés suite aux effets secondaires…

Pourtant, le pape devrait savoir que l’amour n’est certainement pas au bout d’une seringue pleine de poison et de tissus de fœtus avortés ! Quel aveuglement !

Vidéo du pape François à propos du "vaccin"
qui, selon lui, est un don de Dieu
et un acte d'amour de ceux qui se font vacciner !

pape vidéo.PNG

 

Et ce n’est pas encore tout ! Le Vatican, à la demande express du pape François, a produit une pièce officielle de 20€ en argent pour rendre hommage aux vaccinateurs et aux « vaccins » de la mort !

vacc.png

Pièce d’argent de 20 € pro-vaccin et pro-masque 

La pièce représente un médecin, une infirmière et un patient prêt à recevoir l’injection du vaccin. Le pape François a souligné à plusieurs reprises l’importance de la vaccination, rappelant que les soins de santé sont « une obligation morale » et qu’il est important de « poursuivre l’effort de vaccination »…

Ainsi donc, nous avons d’un côté les élites du monde non religieuses, et de l’autre, les élites religieuses qui, de commun accord, s’associent pour transmettre la mort à des millions de personnes !

Aujourd’hui, on ne comprendrait pas l’obstination de nos gouvernants, ni celle du pape, si l’apôtre Paul ne nous avait pas annoncé ce qui doit arriver à la fin des temps : 

« Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris parti pour le mal, soient condamnés. » (2 Th 2, 11-12).         

Ainsi, le pape François a osé déclarer à la face du monde que le soi-disant vaccin anti-COVID-19 était un don de Dieu ! A-t-on déjà vu dans l’histoire sainte, lorsque Dieu accordait un don, donc une Grâce Divine, que ce don avait des effets secondaires indésirables et monstrueux ? A-t-on déjà vu un don de Dieu tuer des millions de personnes et handicaper des millions d’autres ? Or, pour le pape François, ce maudit vaccin venu des enfers est un don de Dieu. Quel blasphème inouï que de mettre in fine ces millions de morts sur le dos de Dieu !

Nous nous rendons compte à quel point cet homme, assis sur le siège de Saint Pierre, est un trompeur et fait partie de ce CORPS ANTICHRIST ! « Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et qui parlait comme un dragon.»  (Ap 13, 11)

 pape et Roc.png

En 2021, le pape François a annoncé que le Vatican concluait une "alliance mondiale" avec les grandes banques mondiales, les entreprises internationales et les fondations mondiales pour créer un conseil économique visant à  redistribuer la richesse à travers le monde. Il faut être très naïf pour croire une seule seconde que les mondialistes vont redistribuer la richesse à tous les peuples !  En tout cas, le pape François y croit très fort ! « Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge » (2 Th 2, 12) 

Notre D.PNG

 

Notre-Dame de La Salette a bien prophétisé que : «Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antichrist. », c'est-à-dire le centre de l’Apostasie Catholique venant grossir le Corps de l’Antichrist.

Le Vatican doit s’attendre à une fin terrible comme le sera celle de la Prostituée de l’Apocalypse. « La cité aux sept collines (Rome) sera détruite… » (La prophétie des papes)

 

 

Voilà où la folie furieuse de l’homme du péché de la fin des temps, matérialiste, hédoniste, criminel et apostat en est arrivée au début de ce XXIe siècle !

  

C’est ce que l’apôtre Paul a prophétisé en 2 Th 2, 3-4 pour la fin des temps, un Antichrist sanguinaire, barbare, ivre de sang des innocents et se dressant au-dessus de Dieu et de ses lois ! L’ANTICHRIST c’est L’APOSTASIE arrivée à son paroxysme à la fin des temps regroupant les non-croyants et les Chrétiens apostats, récapitulant ainsi TOUTE L'APOSTASIE DU DIABLE en une collectivité, LE CORPS DE L’ANTICHRIST se proclament lui-même Dieu !

                                                                 ▼
                                                                 ▼
                                                                 ▼
                                                                 ▼
                                                                 ▼
                                                                 ▼          

 Vidéo 2'  
nhjujh.png
 
 Cool Text - La prophtie est donc accomplie 425479208283606.png

 

Nous l’avons tous bien entendu dans la vidéo, le Corps de l’Antichrist s’est bel et bien proclamé lui-même Dieu. La prophétie de l’apôtre Paul est donc accomplie ! Que faudra t-il de plus pour réveiller la Chrétienté qui dort encore ???!!! PLUS RIEN ! Car si elle ne voit rien aujourd’hui, elle ne verra rien demain, c’est la démonstration de la parabole des vierges sages et insensées.

La prochaine étape pour l’Humanité détraquée n’est autre que sa destruction totale qui ne va plus tarder : « Et alors paraîtra l'impie [c’est fait !], que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat de son avènement. » (2 Th 2, 8)

Mais pour nous qui attendons Notre Seigneur, la prochaine étape c’est « la bienheureuse espérance et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ. » (Tite 2, 13)

Et pour terminer ce chapitre, nous allons maintenant,  abattre une fois pour toutes, le raisonnement fallacieux et perfide des partisans d’un Antichrist-personne.

Pour eux donc, puisque l’apôtre Paul parle au singulier de l’homme du péché, du fils de la perdition, l’Antichrist sera donc un individu particulier. Mais nous avons vu plus haut ce que voulaient réellement dire en grec les expressions que l’apôtre Paul emploie pour désigner «l’Homme du péché, le Fils de la perdition, l’Adversaire ». Ces expressions désignent un certain type d’Humanité pour la fin des temps et non un individu particulier.

Pourtant, les partisans d’un Antichrist-personne, qui ne sont pas des idiots, mais des érudits de la Bible, savent très  bien au fond d’eux-mêmes ce que l’apôtre Paul veut dire en parlant au singulier de « l’Homme du péché », mais pour préserver leur système d’interprétation ils persistent dans leur obstination…

Prenons comme exemple le deuxième chapitre de l’épitre aux Romains, ch. 2 versets 1-8 :

     « Ô homme [au singulier donc], qui que tu sois, toi qui juges, tu es donc inexcusable ; car, en jugeant les autres, tu te condamnes toi-même, puisque toi qui juges, tu fais les mêmes choses.

    Or, nous savons que le jugement de Dieu s’exerce selon la vérité contre ceux qui commettent de telles actions.

     Et penses-tu, ô homme, qui juge ceux qui commettent de telles choses, et qui les fais, que tu échapperas au jugement de Dieu ?

   Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à la repentance ?

      Mais, par ton endurcissement et par ton cœur impénitent, tu t'amasses un trésor de colère pour le jour de la colère et de la manifestation du juste jugement de Dieu, qui rendra à chacun selon ses œuvres ;

    réservant la vie éternelle à ceux qui, par la persévérance à bien faire, cherchent l'honneur, la gloire et l'immortalité ; 

    mais l'irritation et la colère à ceux qui, par esprit de dispute, sont rebelles à la vérité et obéissent à l'injustice. »

Lorsque l’apôtre Paul écrit « Ô homme », au singulier, nous voyons bien, et sans difficulté, qu’il parle naturellement d’un type d’hommes en général et non d’une personne en particulier puisqu’il emploie dans les versets suivants le pluriel pour désigner la condamnation de cet « homme » : contre ceux ; à ceux ; sont rebelles Le fait de parler au singulier d’une multitude d’hommes, n’est-ce pas une preuve convaincante pour comprendre ce que l’apôtre écrit en 2 Th 2, 3-4 au sujet de l’homme du péché ? On pourrait même remplacer le mot « Ô homme » par « homme du péché », « fils de la perdition », « l’impie », cela ne ferait aucune difficulté pour comprendre que cet « homme du péché » est une multitude d’individus ! 

Le singulier s'emploie couramment lorsque l'on parle d'une collectivité, d'un groupe de personnes. Ne dit-on pas : l'Assemblée légifère, la Nation se défend, etc. ? Dans l'Écriture, les exemples analogues abondent et l’apôtre Paul nous en offre beaucoup.

Autres exemples bibliques de l’emploi du singulier d’une entité personnifiée recouvrant une multitude d’individus :

            1) La femme enveloppée du soleil (Apocalypse 12), celle qui s'enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu'elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours. S’agit-il réellement d’une seule personne, d’une femme uniquement, ou est-il fait référence à une multitude d’individus ? La réponse se trouve elle-même dans le chapitre 12 de l’Apocalypse ! Il s’agit bien d’une multitude d’individus.      

2) Les deux Bêtes (Apocalypse 13), celle qui monte de la mer et celle qui monte de la terre, deux termes au singulier, mais qui recouvrent une multitude d’individus pour chaque Bête. C’est clair comme de l’eau de roche. 

3) Babylone ou la Grande Prostituée (Apocalypse), nous comprenons très bien qu’il ne peut pas s’agir d’une personne particulière, d’une femme, mais d’une entité recouvrant une multitude d’individus qui constituent cette entité démoniaque. 

4) Le monde, dans toute la Bible et surtout dans le N.T., cette entité qui nous hait parce que nous appartenons à Notre Seigneur Jésus-Christ (Jn 15, 18), nous savons très bien qu’il s’agit de cette multitude d’individus qui détestent la Vérité Divine. 

5) Jacob =► Israël =►toute la multitude des Juifs du peuple de Dieu

            Ps 44, 4 : « O Dieu, toi qui es mon roi, commande, et    Jacob vaincra. »

            Ps 99, 4 : « Le droit et la justice en Jacob, c’est toi qui les as faits » 

           Is 41, 8  « Mais toi, Israël, mon serviteur, Jacob, toi que j’ai choisi, descendance d’Abraham, mon ami… »

          Is 44, 21  « Jacob, rappelle-toi ceci, Israël : tu es mon serviteur, je t’ai façonné comme serviteur pour moi ; toi, Israël, tu ne me décevras pas » 

           Is 48, 2  « Ecoute-moi, Jacob, Israël, toi que j’appelle, je suis bien tel : c’est moi le premier, c’est moi aussi le dernier. »

6) De même pour l’Eglise, l’Epouse du Christ, qui est le Corps du Christ sur la terre =►une multitude d’individus sauvés par le Sang du Sauveur.       

7) De même pour l’Antichrist=►la multitude d’individus qui est ANTI ou CONTRE le Christ=►le Corps de l’Antichrist.

On pourrait encore multiplier les exemples sans difficulté de l’emploi du singulier d’une entité personnifiée recouvrant une multitude d’individus, mais ces quelques exemples suffisent pour comprendre intelligemment que « l’homme du péché ; le fils de la perdition ; l’adversaire ; l’impie », l’Antichrist de 2 Th 2 ne doit être compris que dans le sens d’une collectivité et non d’un seul individu. Tel est donc le sens véritable de 2 Th 2. Sens qui, par la suite, a été tordu et retordu jusqu’à devenir l’inimaginable et féérique Monarque universel prenant possession de toutes les puissances militaires du monde entier !

 

https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

6

l’antichrist assis dans LE
TEMPLE DE DIEU

 

 

« Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple DE Dieu, se proclamant lui-même Dieu. » (2 Th 2, 3-4)

 

C'est sur ce texte que s'appuient les partisans d’un Antichrist-personne pour affirmer qu’il s’agit d’un individu particulier puisqu’il doit, disent-ils, s’assoir dans le temple DE Dieu et se proclamer Dieu lui-même. Donc, selon eux, un nouveau temple va être construit, et pas n’importe où, à Jérusalem.

Bien, supposons qu'il en soit ainsi. Supposons que l’Antichrist soit un individu particulier qui s’assiéra dans un nouveau temple construit en son honneur.

Dès lors, de quel temple l'apôtre Paul peut-il bien parler ?

Il ne peut s’agir du temple Jérusalem encore debout au moment où Paul écrit aux Thessaloniciens vers 50-51 apr. J-C., car l’apôtre n’aurait jamais commis cette grossière erreur  vu qu’il connaissait parfaitement la prophétie de Daniel en 9, 26 et la prophétie du Christ qui, lui, avait annoncé la destruction totale de ce temple confirmant ainsi la prophétie du Daniel :

Matthieu 24, 1-2 : « Comme Jésus s'en allait, au sortir du temple, ses disciples s'approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions. Mais il leur dit : Voyez-vous tout cela ? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée. » (Prophétie accomplie 33 années plus tard, en l’an 70)

Daniel 9, 26-27 : Après les soixante-deux semaines, un Oint (Messie) sera retranché, et il n'aura pas de successeur. Le peuple d'un chef  qui viendra détruira la ville et le temple, et sa fin arrivera comme par une inondation ; il est arrêté que les dévastations dureront jusqu'au terme de la guerre.

Cette prophétie de Daniel annonce et la mort du Christ, le Messie, « retranché » par la crucifixion et la guerre des Juifs contre les Romains de 66 à 70. Guerre qui causa la mort de plus d’un million de Juifs, la dévastation de la ville de Jérusalem et la destruction totale du temple.

S’il ne s’agit pas du temple de Jérusalem qui fut détruit, de quel temple peut-il donc s’agir ?

Les partisans d’un Antichrist-personne répondent que ce sera bel et bien à Jérusalem que l’Antichrist s’assiéra dans un temple qu’il fera bâtir pour lui quand il s’y présentera à tout Israël comme étant le Messie.

Mais est-ce bien vrai ? Ces affirmations sont-elles bien annoncées dans la Bible ? Car finalement, c’est bien dans la Bible, et nulle par ailleurs, que nous devrions trouver les références concernant un Antichrist faisant construire un temple en son honneur à Jérusalem à la fin des temps. Puisque ce n’est pas le cas, dans quels autres documents divins pourrions-nous trouver ces références? Dans AUCUN, étant donné qu’il n’y a que la Bible comme Parole de Dieu !

Je pose la question à ces érudits : où l'Écriture dit-elle qu'un temple sera construit par, ou pour, l'Antichrist ?

Du fait que, dans toute la Bible, il n’y a que le passage indiqué par l’apôtre Paul en 2 Th 2, 3-4 qui fait mention du « temple de Dieu » où l’Homme du péché s’installera, ces érudits présupposent donc que ce sera LE temple dont parle Paul que l’Antichrist fera construire en son honneur. Ainsi pour eux, tout est matériel : l’Homme du péché, l’Antichrist est un individu particulier et le temple est un temple de briques.

Les partisans d’un Antichrist-personne n’ont pas d’autre explication ! Et en affirmant cela, non seulement ils se trompent sur toute la ligne, mais de plus, ils blasphèment sans s’en rendre compte ! 

C’est incroyable, voilà dans quel genre de galère intellectuelle on s’embarque lorsque que l’on quitte le terrain fertile des Saintes Ecritures pour s’appuyer sur des contes de fées et sur l’imagination humaine ! 

Un peu de bon sens voyons !

shi.PNG

Les écrivains sacrés de la Bible nommeraient-ils : « temple DE Dieu » le temple construit en l’honneur de Shiva, l'un des trois grands dieux de l'hindouisme ? C’est évidemment un NON radical. Il en est de même pour un Antichrist-personne, fusse-t-il imaginaire. JAMAIS un temple construit en son honneur, ne recevra le sceau de : « Temple DE Dieu », jamais.

 

Mais alors, de quel temple DE Dieu
l’apôtre Paul parle-t-il ?

L'Écriture ne s'explique que par l'Écriture ! 

 

L’apôtre Paul ne parle pas d’un temple matériel fait de mains d’hommes lorsqu’il écrit en 2 Th2, 3-4 que : «…l'homme du péché, … qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, [ ira ] jusqu'à s'asseoir dans le temple DE Dieu, se proclamant lui-même Dieu. »

Mais l’apôtre parle du nouveau temple spirituel DE Dieu, l’Eglise. C’est-à-dire les fidèles qui ont reçu dans leur cœur le Seigneur Jésus-Christ par la foi. Ils deviennent de facto « LE temple DE Dieu » ! « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? » (1 Co 3, 16)

 

Nous allons expliquer en détail qu’il s’agit bien de CE temple dont fait mention l’apôtre dans ses autres lettres et dans lequel l’Antichrist, selon la Bible, s’installera se proclamant lui-même Dieu. 

Examinons ce que l'apôtre dit du « temple de Dieu » dans toutes ses épîtres. Dans les 6 premiers versets, Paul fait mention du temple DE Dieu comme étant le nouveau temple spirituel de Dieu sur la terre. Je reviendrai sur le 7e et dernier verset tant controversé :

        Ne savez-vous pas que vous êtes (1) le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ?

        Si quelqu'un détruit (2) le temple de Dieu, Dieu le  détruira; car (3) le temple de Dieu est saint, et c'est ce que vous êtes. (1 Co 3, 16 & 17)

         Ne savez-vous pas que votre corps est (4) le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? (1Co 6, 19)

      Quel rapport y a-t-il entre (5) le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes (6) le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit : J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. ( 2 Co 6, 16)

Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans (7) le temple DE Dieu, se proclamant lui-même Dieu(2 Th 2, 3-4)

Dans les versets ci-dessus, les mots « temple de Dieu » s’y trouvent sept fois. Les six premiers versets sont très clairement au sens figuré et spirituel mais jamais au sens matériel qui ferait référence à un édifice fait de briques et de mains d’hommes. Mais pour le septième verset en 2 Th 2, 4, le sens spirituel n'est pas aussi clair que dans les six autres. Toutefois, dans ce doute, on remarque que si le sens matériel est irrecevable comme nous l’avons démontré, le sens spirituel DOIT être considéré de la même manière que les six autres. Et la règle, c’est que lorsque Paul parle du Nouveau Temple, il s’agit toujours du temple spirituel constitué des enfants de Dieu. Car il n’existe AUCUN autre temple de Dieu depuis la venue du Christ, depuis Son Sacrifice à la Croix, depuis la Nouvelle et éternelle Alliance en Son Sang et depuis la Pentecôte. Il n’y a plus et il n’y aura jamais plus, jusqu’au dernier jour de la fin des temps, d’autre temple DE Dieu sur la terre, QUE le Corps Mystique du Christ qui est l’Eglise.

C’est clair ! Le temple de Dieu dont Paul fait mention dans ses lettres est bien le Corps du Christ, l’Eglise depuis 2000 ans

Nous allons reprendre le 7e verset où il est fait mention du temple DE Dieu où l’homme du péché, le Corps de l’Antichrist doit s’asseoir en se proclamant lui-même Dieu.

Après avoir lu les 6 premiers versets où Paul mentionne « le temple de Dieu » comme étant l’Eglise, y a-t-il maintenant dans ce 7e verset une seule raison permettant d’y voir un temple de briques au lieu de l’Eglise ? Aucune raison n’existe ! Bien au contraire, car pour la Parole de Dieu, comme dit plus haut, il n’existe pas et il n’existera plus d’autre temple de Dieu sur la terre, et ce, jusqu’au dernier jour de la fin des temps, exceptÉ le Corps Mystique du Christ, l’Eglise.

Les 6 premiers versets confirment donc
que le 7e doit être compris comme les 6 autres.

La voie à suivre, c'est le bon sens,
c'est l'évidence biblique qui l’indique.

Nous avons donc maintenant, la clé de 2 Th 2, 3-4. Par « temple de Dieu » l'apôtre Paul entend l'Église de Jésus-Christ, son Corps Mystique sur la terre.

 
Le voilà donc, le temple de Dieu, où, à la fin des temps, 
l'homme du péché, l’Antichrist arrivé à sa pleine stature
doit prendre place : au cœur de l’EGLISE
se proclamant lui-même Dieu !

 

Cet Homme du péché, c’est-à-dire la multitude qui constitue le Corps de l’Antichrist de la fin des temps dont parle l’apôtre Paul, n'est autre, dans son principe, dans son essence, que la masse totale de l’Apostasie, de tous ceux qui dans le monde nient ou  renient la Vérité du Christ. Que cet homme du péché n’ait rien à voir avec la religion chrétienne, donc qu’il soit athée, déiste, rationaliste ou tout simplement Anti-chrétien, ou qu’il soit Chrétien apostat, ayant renié la Vérité du Christ, cette masse totale des deux catégories, c’est L’APOSTASIE TOTALE arrivée à son paroxysme à la fin des temps produisant l’Homme du péché, le Fils de la perdition, l’Impie, l’Antichrist !

Ce Bloc Antichrist, hostile au Christ-Dieu et au vrai Christianisme, devenu libre de toute contrainte s’est bel et bien assis au sein de l’Eglise, le temple DE Dieu, jusqu’à s’être même déjà proclamé lui-même Dieu. L’abomination de la désolation se déroule sous nos yeux et bon nombre de Chrétiens ne s’en aperçoivent pas ! C’est dire combien l’aveuglement est grand.

La prophétie de l’apôtre Paul est ainsi accomplie, car « ce qui » ou « celui qui » retenait l’homme du péché de ne paraître qu’en son temps a bel et bien été écarté, c’est un fait :

« Et maintenant, vous savez ce qui le retient, pour qu’il ne soit révélé qu’en son temps.

Car le mystère de l’impiété est déjà à l’œuvre ; il suffit que soit écarté celui qui le retient à présent. (2 Th 2, 6-8)

Même si personne ne sait ce qu’est exactement « ce qui le retient » ou « celui qui le retient » , le Katechon donc, faisant fonction de barrage à l’apparition de l’homme du péché, l’Antichrist, alors tout simplement, par déduction, « CE QUI » ou « CELUI QUI » retenait l’homme du péché de paraître en son temps a bien été écarté  puisque l’homme du péché, l’impie, le Corps de l’Antichrist de la fin des temps parait sous nos yeux dans sa stature complète et finale se déclarant lui-même Dieu !     

Comme vous l’avez entendu vous-même
dans la vidéo au chapitre 5 qfdsqfsd.png

On pourrait aussi légitimement se poser la question de savoir si le Katechon n’aurait pas été écarté depuis le Concile Vatican II (1963-1965), car cela correspondrait au terrible châtiment céleste dont Sœur Lucie redoutait le commencement à partir de 1960 ! En effet, depuis lors, l’Apostasie s’est brusquement répandue comme une trainée de poudre à travers le monde entier jusqu’à devenir aujourd’hui l’Antichrist total !

Mais les partisans d’un Antichrist-personne nient l’évidence, afin, comme dit dans le premier chapitre, d’échapper à L’EMPRISE DE LA RÉALITÉ ! « Circulez, disent-ils, il n’y a rien à voir, car l’Antichrist-personne n’est pas encore arrivé » ! Sont-ils eux aussi, à l’instar du monde, aveuglés par ce châtiment céleste ?

Pourtant, qu’on le veuille ou non
NOUS SOMMES BEL ET BIEN ARRIVÉS AU TEMPS
DE LA PLEINE MANIFESTATION DE L’ANTICHRIST !

 

L’Eglise n’est-elle pas de nos jours occupée,
et donc contrôlée, par la Franc-maçonnerie,
par les Mondialistes, par le Deep State
et le Deep Church ?


Le Corps de l’Antichrist est donc bien
assis dans le temple DE Dieu 
et parle comme étant l’égal de Dieu
 !

 

 

Que l’Eglise Institutionnelle, le Temple DE Dieu, visible par Sa Hiérarchie sur la terre, soit occupée de nos jours par le Corps de l’Antichrist est un FAIT incontestable ! Déjà, lors de la clôture du Concile Vatican II le 7 décembre 1965, le pape Paul VI prononça un discours prophétique exposant l’Homme du péché qui se fait Dieu comme étant pleinement présent :

        « L'Église du Concile, il est vrai, ne s'est pas contentée de réfléchir sur sa propre nature et sur les rapports qui l'unissent à Dieu : elle s'est aussi beaucoup occupée de l'homme, de l'homme tel qu'en réalité il se présente à notre époque : l'homme vivant, l'homme tout entier occupé de soi, l'homme qui se fait non seulement le centre de tout ce qui l'intéresse, mais qui ose se prétendre le principe et la raison dernière de toute réalité… l'homme qui, aujourd'hui, cherche à se mettre au-dessus des autres, et qui, à cause de cela, est toujours fragile et faux, égoïste et féroce […] L'humanisme laïque et profane enfin est apparu dans sa terrible stature et a, en un certain sens, défié le Concile. La religion du Dieu qui s'est fait homme s'est rencontrée avec la religion, car c'en est une, de l'homme qui se fait Dieu. »

Et à peine sept années plus tard, le 29 juin 1972 lors d’une homélie, le même Pape disait avec épouvante : « la fumée de Satan est entrée par une fissure dans le temple de Dieu ». Autrement dit, Paul VI affirmait haut et fort avec des mots dissimulés ce que l'on redoutait réellement, à savoir que Satan par son organisme, le Corps de l’Antichrist, prenait le contrôle de l’Eglise Hiérarchique, le temple visible de Dieu sur la terre !

Comprenons donc bien que, l’Antichrist avait déjà été identifié en 1965 par le pape Paul VI, ce qu’il a confirmé lui-même en 1972 comme nous venons de le lire ! Satan s’est donc installé dans le temple de Dieu dès 1972 et contrôle l’Eglise de l’intérieur !

Et depuis la venue à Rome du pape François en 2013,
Satan ne se cache même plus !

« L’Eglise sera éclipsée ; Rome perdra la foi
et deviendra le siège de l’Antichrist »

(Notre-Dame de La Salette)

Nous avons donc « vu paraître l’homme du péché » et nous l’avons même vu « s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. » !

Nous sommes ainsi arrivés, selon les prophéties bibliques, dans les derniers moments de la fin des temps des nations ! Puisque l’Impie s’est installé, que reste-t-il à attendre sinon qu’il soit exterminé comme le dit l’apôtre Paul :

« Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira
par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira
par l'éclat de Son Avènement. »
(2 Th 2, 8)

 

L’Avènement de Notre Seigneur Jésus-Christ
est donc
très proche !

 

 https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

7

CONCLUSION QUI FÂCHE LES PARTISANS
D’UN ANTÉ(I)CHRIST-PERSONNE.

 

Du fait qu’ils ont transformé Anti en Anté, selon leur interprétation, l’Anté(i)christ-personne doit paraître avant la venue du Messie et, après s’être manifesté par toutes sortes de miracles de-ci, de-là au Moyen Orient, Israël le recevra en tant que Messie et, à partir de Jérusalem, il conquerra les Puissances Militaires du monde entier sans problème. Toutes ces nations l’accueilleront les bras ouverts. Quel exploit !

Donc, toujours selon leur interprétation, un individu, qui sera Juif et qui, dit-on, sera de la tribu de Dan, et tant qu’on y est, je suppose même qu’il parlera les langues de tous les pays ainsi que leurs dialectes… fera des miracles et commandera les puissances militaires mondiales.

Tel est en substance ce dont les partisans d’un Anté(i)christ-personne sont persuadés. Son aura sera telle qu’il fascinera, non pas une petite nation, mais les plus grandes nations du monde en un tour de main !!! on hallucine COMPLÈTEMENT LÀ ! Je leur ferai remarquer au passage, que même le CHRIST ayant accompli de VRAIS miracles, Lui, Dieu le Fils sur la terre, n’est même pas parvenu à convaincre une toute petite nation comme Israël et encore moins l’Occupant, l’Empire Romain, cette grosse machine militaire ! 

comique 3.PNG

Imaginez un seul instant le président V. Poutine cédant la puissance militaire russe à une personne étrangère qui, en plus, viendrait de nulle part et lui dirait : « Hello Vladimir, c’est moi le Messie,  je fais beaucoup de miracles tu sais. Alors voilà, je prends ta place et je vais commander ton armée illico presto. » J’imagine déjà le Président Poutine dire à ce bouffon : 

comique.PNG

« Hé oh toi, le petit comique, je vais t’enfermer en asile psychiatrique ! Car nous connaissons parfaitement les Saintes Ecritures, le Vrai Messie, Lui qui a fait des vrais miracles, nous a dit que quand : « On vous dira: Il est ici, il est là. N'y allez pas, ne courez pas après. Car comme l'éclair resplendit et brille d'une extrémité du ciel à l'autre, ainsi sera le Fils de l'homme en son jour. » (Luc 17, 23-24). Mais toi, d’où sors-tu ? Allez, envoyez-moi ce clown en Sibérie…

Ainsi donc, toute cette histoire autour d’un Anté(i)christ-personne, venant prendre possession de toutes les armées du monde relève de l’imaginaire et de la niaiserie humaine. Voilà où aboutit une idée fausse conduite jusqu’à son terme … à l’absurdité !

Et d’ailleurs, pour ceux qui ne savent pas encore que nous sommes bel et bien à la fin des temps, si cet Anté(i)christ existait, il serait grand temps pour lui de se manifester pour être le maître de la terre. Où est-il en ce moment ? Sur quel royaume règne t-il actuellement ce monarque tout puissant qui fait des miracles ? Quelles sont ses lettres de noblesse ? Et son fameux temple est-il déjà en construction ? RIEN, NADA ! Il n’y a aucune trace de cet Anté(i)christ-personne sur la terre, et en Israël encore moins !

Pas un seul de ses partisans ne sait qui il pourrait être ni où il se trouve ! En effet, il n’existe aucune trace de lui dans toute la Bible, ni sur la terre, parce qu’il sort de la tête de biblistes et d’érudits égarés pour avoir tordu les Saintes Ecritures. Dieu se moque des eschatologues qui jouent aux savants en tordant Sa Parole ! « Qui veut faire l'ange fait la bête » (Blaise Pascal)

                                                                               L’idée d’un tel Anté(i)christ est tout bonnement chimérique ! 

     Bref, un homme seul fera, en seulement quelques années, ce que des millions d’apôtres du Christ n'ont pu faire au cours de deux mille ans  !!!  Mais lui, cet Anté(i)christ utopique, convertira tous les peuples de la terre à sa nouvelle religion en un clin d’œil ! Or, les apôtres de Jésus, pourtant remplis du Saint-Esprit et de puissance, réalisant d'authentiques miracles, ne purent même pas en faire autant dans la seule petite Judée... 

L’idée que l'Anté(i)christ soit un simple individu est non seulement problématique au regard des Ecritures, mais elle est insoutenable et formellement contredite par les Textes Sacrés eux-mêmes. Ce que l'on a jusqu'à présent toujours dit et cru à son sujet ne se base ABSOLUMENT PAS sur l'Ecriture, mais repose uniquement sur des réflexions purement humaines et des légendes populaires.

Or, l’Ecriture est claire comme de l’eau de roche : L’ANTICHRIST, selon la Bible, a le même âge que celui de l’Eglise, il a donc plus de 2000 ans ! « Vous avez entendu dire qu’il allait venir ; eh bien ! MAINTENANT, IL EST DÉJÀ DANS LE MONDE.. » (1 Jean 4, 3)

LE "MYSTÈRE D’INIQUITÉ" EST DÉVOILÉ !
Le Corps de l’Antichrist est au milieu de nous,
et ses ravages sont manifestes.

   Que dit le Catéchisme de l’Eglise Catholique à son sujet ? ==►« L’imposture religieuse suprême est celle de L'ANTI-CHRIST, c’est-à-dire celle d’un pseudo-messianisme où l’homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair » (§ 675)

Nous y sommes !

      La condition présente du monde et l'état de l'Église de Jésus-Christ, qui est celui de Laodicée, ni froide, ni bouillante (Ap 3, 16), sont autant d'avertissements, autant d'urgents appels aux Chrétiens à secouer leur indifférence, à ouvrir les yeux et à prendre conscience de la gravité absolue de notre temps. Car nous sommes à la fin de la dernière étape de l’histoire du temps accordé aux nations. 

      Préparons-nous, tenons-nous prêts : « en attendant la bienheureuse espérance et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus Christ. » (Tite 2, 13)

      « Car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. » (Lc 12, 40)

    « Je vous le dis, en cette nuit-là, de deux personnes qui seront dans un même lit, l'une sera prise et l'autre laissée » (Lc 17, 34) 

     « Que vos reins soient ceints, et vos lampes ALLUMÉES. » (Lc 12, 35)

 

artfichier_361791_9315483_202204035559563.png

Partagez cet article



25/12/2022
83 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 337 autres membres