Vie-Nouvelle

Vie-Nouvelle

Deuxième partie : 3ème chapitre


La deuxième bête :
L'Islam

OURS.JPG

 

 

 

"Et voici une autre bête, une deuxième, ressemblant à un ours ; elle se tenait sur un côté, et avait trois côtes dans sa gueule entre ses dents, et on lui disait : Lève-toi, mange beaucoup de chair !"

 

soulign.gif

 

 

La deuxième Bête était semblable à un ours. Celle-là n'avait pas d'ailes pour voler et s'étendre sur la terre entière. Mais elle avait trois côtes entre ses dents. Il ne semble pas que ces trois côtes puissent représenter trois espèces de chair, ou de peuples divers, comme on le dit communément, puisqu'on suppose que cet ours symbolise l'Empire médo-perse, car alors ce ne sont pas trois, ce sont dix, ce sont vingt côtes, et plus, que l'ours devrait avoir dans sa gueule, vu le grand nombre de peuples assujettis et absorbés.

Il paraît beaucoup plus naturel de penser que ces trois côtes représentent trois manières de manger, ou trois espèces d'armes pour capturer sa proie, pour pourvoir à sa nourriture.
 Toutes ces circonstances attirent naturellement notre attention sur une religion, grande et difforme, qui apparut sur la terre quand la première Bête était déjà privée d'ailes.

 

Je veux parler du Mahométisme (L'Islam) !

On peut noter les caractéristiques de cette fausse religion. D'abord, sa ressemblance avec l'ours, l'une des bêtes les plus repoussantes et d'aspect terrible. Ensuite, ce détail particulier que l'ours ne se rencontre que sur une partie, ou un côté de la terre.

 

Le Mahométisme (L'Islam), en effet, n'a jamais couvert toute la terre, comme l'idolâtrie, mais seulement le milieu de l'Asie et la partie septentrionale de l'Afrique, où il s'est établi dès le début, et qu'il n'a jamais pu dépasser. Mais s'il n'a pas fait de progrès, il n'a jamais non plus perdu beaucoup de ses adeptes. 

En troisième lieu, on retrouve exactement dans le Mahométisme ces trois côtes que le prophète Daniel vit dans la gueule de la seconde Bête, les trois armes d'attaque et de conservation de cette religion.

La première côte, ce fut
 la fiction et supercherie, dont se servit Mahomet pour se faire accréditer comme prophète. Mais comme la fiction ne peut indéfiniment durer, les Mahométans (Musulmans) n'étant pas stupides pour croire toujours des choses incroyables, il était nécessaire, pour la vie de cette Bête, que celle-ci possédât deux autres côtes, deux autres éléments de nourriture. Ce sont, selon moi, d'abord, l'épée.


Ce que supercherie et fiction ne purent obtenir, la force l'obtint. Mais la force ne suffisait pas encore. En peu d'années, la Bête serait morte de faim. Une licence de mœurs à peu près illimitée, tel fut le moyen diaboliquement génial de river à sa religion les malheureux adeptes de Mahomet.

Ainsi armée de ses trois côtes, on pouvait dire à la Bête : 
« Lève-toi, bête féroce, mange, rassasie-toi de viande. »

 

 

 

 

 

 soulign.gif

La troisième bête 

fleche_d_mini.jpg

 

 

 

 

 

                                                                         Page précédente      Table des matières

                                                                         fleche_g_mini.jpg        fleche_g_mini.jpg

 

 

https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

ACCUEIL / BUT DE CE SITE / ARTICLES 

MES LIVRES / CONTACT / VIDEOS

 

 

 

 

 



17/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 749 autres membres