VIE NOUVELLE

VIE NOUVELLE

Le pape François et la fin des temps.

2013-03-19_221127.png

 

 

 

Selon la prophétie de saint Malachie, le pape François serait le dernier pape. Il devrait donc nous introduire dans la dernière ligne droite de la fin des temps, ce qui veut dire que nous devrions voir apparaître l'Antéchrist sur la scène mondiale. Ceci engendrant la dernière persécution de l'Église suivie de la venue du Seigneur comme Juge des nations et Sa venue en gloire pour instaurer le règne de Dieu sur la terre. (Ap 20, 1-6). C'est donc de notre vivant et forcément dans très peu de temps que nous allons vérifier si cette prophétie est vraie ou non.

 

Voici la prophétie de saint Malachie concernant le dernier pape :

 

112. Petrus Romanus (Pierre le Romain) : « Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines [Rome] sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple. »

 

Il s'agit donc de la dernière persécution de l'Église, c'est-à-dire la persécution sous l'Antéchrist, que Notre Seigneur, les Apôtres et les saints prophètes de la Bible nous ont annoncée par avance pour la fin des temps. Mais, précise saint Malachie, l'Église que persécutera l'Antéchrist sera « la sainte Église romaine ».

 

Ainsi, à travers la prophétie de saint Malachie, nous voyons un pape affronter l'Antéchrist sous une terrible persécution. Cette dernière persécution sous l'Antéchrist et selon les saintes écritures (surtout le livre du prophète Daniel et l'Apocalypse), commencera par des intrigues et des tracasseries politiques comme le fit Napoléon en son temps contre l'Église, mais cette fois-ci le nouveau Napoléon de la fin des temps (l'Antéchrist), n'arrivant pas à ses fins par le truchement de la Diplomatie face à ce pape  qui marchera dans les pas et avec l'esprit de l'Apôtre Pierre lui-même, emploiera la force. Ce sera à ce moment-là que le vrai visage de l'Antéchrist se dévoilera à la face du monde, et c'est là que le monde stupéfait saura avec certitude qu'il a affaire directement au Diable, à l'impie, au fils de la perdition. Cependant pour ceux qui l'auront amené au pouvoir, c'est-à dire pour le monde et les Chrétiens apostats, il sera trop tard du fait de leur apostasie, commettant ainsi le péché contre le Saint-Esprit : « Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés. (Cf 2 Th 2, 11-12).

 

C'est très certainement à la moitié de la dernière persécution que le Saint-Père devra affronter au sein même de son entourage les intrigues les plus féroces des hommes de main de l'Antéchrist, c'est-à-dire des prélats de la Curie romaine (ensemble des dicastères et autres organismes du Saint- Siège) acquis à la cause diabolique de la Franc-maçonnerie. Le Saint-Père persistera dans sa démarche pour mener l'Église là où le Seigneur le veut et il obéira aux demandes du Ciel, surtout celle concernant la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie et il voudra révéler au monde le vrai 3ème secret de Fatima. Toutes ces actions exacerberont la haine des ennemis de l'Église, ce qui poussera le dernier pape à fuir de Rome comme l'a vu en vision le pape saint Pie X.

 

Cela ne voudra pas dire pour autant que le siège de Pierre sera vacant ou inoccupé. Non, ce sera suite aux évènements qu'il sera délocalisé. Car là où sera le pape, là sera le siège de Pierre et c'est autour de ce pape légitime que se trouvera l'Église restée fidèle ! Mais les apostats de la Curie romaine acquis à la cause de l'Antéchrist feront croire au monde Catholique, trompé par la séduction diabolique, que le pape a abandonné sa charge et qu'il faut élire un nouveau pape ! Or, il est évident qu'on ne peut nommer un pape lorsqu'un autre est toujours en vie et non-démissionnaire. Ce sera donc UN FAUX pape, un homme de main de l'Antéchrist qui usurpera par intrigue la place du vrai pape.

 

Ainsi s'accomplira la prophétie de Notre Dame de La Salette : « Rome [en la personne de ce faux pape] deviendra le siège de l'Antéchrist, Rome devenue païenne sera détruite » Comme cette prophétie s'accorde admirablement bien avec les prédictions de saint Malachie ! « Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines [Rome] sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple. »

 

Comme je l'ai écrit fin 2011 dans le livre, La Chute du Soleil à la page 204 : «Nous devons ainsi nous attendre très prochainement à des changements brusques dans tous les domaines : changements brusques de la Papauté à Rome ; changements brusques au niveau religieux mondial ; au niveau de la politique internationale, surtout européenne ; au niveau de l'économie planétaire et donc dans la population (insurrection civile) des différents États du monde ; changements brusques de la nature en révolte, etc., etc. Nous devons nous préparer à traverser des moments très difficiles à tous ces niveaux, mais soyons certains que nous pourrons faire cette traversée sans dommage si nous nous conformons aux volontés du Ciel dès à présent…… »

 

Nous pouvons constater, dans ce qui fut écrit fin 2011, donc seize mois avant la démission du pape Benoît XVI, que la papauté et Rome viennent en première position dans la liste des changements brusques. Je pense donc que l'abdication du pape Benoît XVI le 28 février 2013 constitue une partie de ces changements brusques de la papauté à Rome. Ainsi, nous devons nous attendre dans les prochaines années à d'autres changements à Rome, très surprenants et même brutaux, à l'image de la démission surprenante de Benoît XVI qui cache très certainement quelque chose qui nous dépasse !

 

Avec cette abdication du pape Benoît XVI, on peut parler effectivement d'un tout premier changement BRUSQUE au niveau de la papauté et de Rome. Car qui aurait pu s'attendre à une telle annonce aussi fracassante ?! Dans le monde entier, ce fut la consternation, tout le monde fut pris par surprise, rien ne pouvait présager qu'une « bombe » de cette ampleur allait  « exploser » dans le monde Catholique et par extension dans le monde entier !

 

Le motif de la fatigue du pape Benoît XVI ne tient pas la route. Il y a à l'heure actuelle quelque chose qu'il ne nous est pas encore possible de déchiffrer, mais le jour viendra, et il n'est pas loin, où tout se saura, car nous dit Jésus : « il n'y a rien de secret qui ne paraîtra au jour, rien de caché qui ne doive être connu et venir au grand jour. » (Luc 8:17)

 

Nous allons donc pouvoir vérifier très bientôt si la prophétie des papes de saint Malachie est vraie ou fausse ! Mais si le Pape François décède et qu'un autre est élu légitimement, cela ne voudra pas dire pour autant que nous ne sommes pas à la fin des temps ! Il suffit de relire l'article sur le site : Quatre signes irréfutables de la fin des temps  pour se convaincre que nous sommes bel et bien dans la phase finale des derniers temps. Le nombre de papes, même de la liste d'un saint, ne change strictement rien au déroulement des prophéties bibliques concernant la fin des temps qui s'actualisent sous nos yeux. La prophétie des papes de saint Malachie doit être mise au même rang que toutes les prophéties privées non issues de la Bible, elles ne sont pas infaillibles, tandis que les prophéties bibliques sont TOUTES infaillibles et doivent toutes s'accomplir comme le Christ lui-même l'a certifié : « il faut que l'Écriture s'accomplisse » (Jean 13, 18)

 

Au sujet de la prophétie de saint Malachie selon laquelle le dernier pape, donc le 112éme, s'appellerait Pierre le Romain, j'avais également écrit dans le livre (La chute du Soleil) page 208 : « Cependant, il est fort peu probable que ce 112ème Pape prenne le nom de Pierre le Romain, il est même quasiment certain qu'il ne se nommera pas Pierre, c'est certainement de la part de saint Malachie, l'auteur de la prophétie des Papes, une manière de nous faire comprendre que ce Pape qu'il nomme Pierre le Romain, sera l'homme providentiel qui marchera dans les pas et avec l'esprit de l'Apôtre Pierre lui-même, premier Vicaire du Christ, comme Jean-Baptiste duquel il est écrit qu'il  « marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance d'Élie » (Luc 1, 17). Ainsi, ce dernier Pape marchera devant Dieu avec l'esprit et la puissance de saint Pierre, premier Vicaire du Christ. Et à l'instar de saint Pierre qui mourut martyr, ce Pape de la fin des temps étendra également ses mains, et UN AUTRE le ceindra et le mènera là où il ne voudra pas : « En vérité, en vérité, je te le dis, quand tu étais jeune, tu mettais toi-même ta ceinture, et tu allais où tu voulais ; quand tu auras vieilli [le dernier de tes successeurs], tu étendras les mains, et UN AUTRE [l'Antéchrist ?]  te ceindra et te mènera où tu ne voudras pas. » (Jean 21, 18). [Et comme le précise saint Pie X dans sa vision : « … et après une courte retraite, il subira une mort cruelle »].

 

Et à la page 209 : « Nous pensons que le 112ème et dernier Pape de la liste de saint Malachie ne saura pas au moment de son élection qu'il est l'homme providentiel, ce ne sera que par une faveur insigne après son élection [Un an, deux ans, trois ans après?], que Dieu lui ouvrira les yeux pour voir comme Dieu voit et comme Dieu veut qu'il voit, car le temps sera venu … Par la volonté divine, cet homme sera malgré lui, le Pape de la fin des temps. À l'instar de l'Apôtre Pierre qui a trahi son Maître trois fois en une seule nuit et qui eut besoin de la grâce de Dieu pour revenir de sa trahison, ce dernier Pape ne sera pas meilleur que ces prédécesseurs directs mais, investi par une grâce particulière comme le fut Pierre, il ira jusqu'au bout de sa mission en payant de sa vie. Ainsi, ce Pape de la fin des temps sera à la tête de la Chrétienté restée fidèle lors de cette ultime persécution de l'Antéchrist. Mais ce qui est sûr et certain, c'est que la ruine de l'Antéchrist sera absolue et totale par la soudaine et éclatante VENUE du Seigneur Jésus-Christ qui instaurera enfin le Royaume de Dieu sur la terre comme l'annonce l'Écriture Sainte. »

 

Et à la page 206 : « Les Ministres du Christ qui, aux jours de l'Antéchrist, voudront rester fidèles à Jésus-Christ et au Pape légitime [celui qui affrontera l'Antéchrist] devront faire une croix sur tous leurs privilèges d'antan ! » Fin de citation

 

Quoi qu'il en soit, dans tous les cas de figure, le pape François va devoir affronter bientôt une très forte opposition au sein même de la Curie romaine. Il sera confronté aux prélats acquis à la cause du démon, lorsqu'il entreprendra des réformes radicales, drastiques, mais absolument nécessaires pour préparer une Église forte pour les jours terribles du temps de l'Antéchrist.

 

La petite Jacinthe Marto, une des trois voyants de Fatima et cousine de Sœur Lucie, eut deux visions concernant ce pape particulier.

 

Première vision :

« Je ne sais comment cela s'est passé, mais moi j'ai vu le Saint-Père, dans une grande maison, à genoux devant une table, la tête dans les mains et pleurant. Au dehors, il y avait beaucoup de monde. Les uns lançaient des pierres, d'autres l'insultaient et lui disaient de vilaines paroles. Pauvre Saint-Père ! Il nous faut beaucoup prier pour lui. »

 

L'Abbé Fabrice  Delestre explique cette vision :

« Il y a dans cette vision, la description d'une violente contestation contre le Saint-Père et les mots employés font penser à une rébellion provenant de l'intérieur de l'Église, de la part d'un troupeau, mû par l'orgueil et la haine, en état de violente rupture par rapport à l'Autorité suprême de l'Église : cela fait immédiatement penser au progressisme et au modernisme [sans oublier la Franc-maçonnerie] qui se sont habillement emparé des commandes de l'Église à l'occasion du Concile Vatican II et qui n'ont eu de cesse, depuis, d'amoindrir toujours plus l'autorité suprême du Pontife Romain, pour finir, un jour, par la supprimer. Cela nous renvoie aussi à certaines formules du Père Alonso sur le troisième Secret [de Fatima], quand il écrivait par exemple : « Le contenu du Secret doit se référer à des prophéties terribles au sujet de l'état intérieur de l'Église, il doit parler de luttes intestines au sein de l'Église même. »

 

Et en effet, cela rejoint ce que Notre Dame d'Akita a annoncé dans son Message en 1973 :

« L'action du diable s'infiltrera même dans l'Église, de sorte qu'on verra des cardinaux s'opposer à des cardinaux, des évêques contre d'autres évêques. Les prêtres qui me vénèrent seront méprisés et combattus par leurs confrères ; les églises et les autels seront saccagés, l'Église sera pleine de ceux qui acceptent les compromis et le démon poussera beaucoup de prêtres et de consacrés à quitter le service du Seigneur. »

 

Deuxième vision :

Lors de cette vision, Jacinthe dit : "Ne vois-tu pas tant de routes, tant de chemins et de champs pleins de gens qui meurent de faim et n'ont rien à manger ? Et le Saint-Père dans une église, priant devant le Cœur-Immaculé de Marie ? Et tant de monde qui prie avec lui ? »

 

On a la forte impression que dans cette deuxième vision de la petite Jacinthe concernant le Saint-Père qui fera la consécration de la Russie, on se trouve à ce moment-là en pleine guerre ou en pleine récession due à de terribles catastrophes planétaires : « Ne vois-tu pas tant de routes, tant de chemins et de champs pleins de gens qui meurent de faim et n'ont rien à manger ? » Ce qui est certain, c'est qu'il ne peut pas s'agir de la Deuxième Guerre Mondiale, puisque dans ces visions il s'agit du Saint-Père qui fera la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie ! Or, de tous les Papes qui se sont succédé jusqu'au Pape Benoît XVI, on ne voit pas à qui appliquer cette vision. Je pense que le Pape des deux visions de Jacinthe sera celui de la fin des temps, celui qui affrontera la Chrétienté apostate et l'Antéchrist ! Sera-ce, comme nous en parlions plus haut, celui qui termine la liste des Papes de Saint Malachie, donc le pape François ?! L'avenir le confirmera ou l'infirmera.

 

Quoi qu'il en soit, nous sommes de toute façon proches de la venue du Seigneur, les signes sont là, et nous devons rester éveillés et sur nos gardes en nous préparant dès aujourd'hui aux jours difficiles qui sont devant nous. Comme le disait Sœur Lucie : « Maintenant, il faut que chacun de nous commence lui-même sa propre réforme ; il doit sauver non seulement son âme, mais aussi toutes les âmes que Dieu a placées sur son chemin. Le démon fait tout ce qu'il peut pour nous distraire et nous enlever le goût de la prière ; nous nous sauverons ou nous nous damnerons.  »

 

Prions pour le Saint-Père François, remettons-le entre les mains du Seigneur et de Notre Dame, car s'il s'agit très probablement de celui qui devra affronter l'Antéchrist en faisant « paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations » comme l'annonce saint Malachie, comme saint Pie X l'a vu en vision et comme l'a vu également en vision la petite Jacinthe, dès lors et plus que jamais le Saint-Père doit être porté par chacun d'entre nous. N'est-ce pas ce qu'il a demandé, sans le savoir, lorsqu'il fit sa première apparition au balcon de Saint-Pierre de Rome, ne s'est-il pas incliné demandant que tout le peuple de la sainte Église prie pour lui ?! Pour ma part, j'y vois une inspiration venant de l'Esprit Saint, comme pour le préparer aux jours de grandes tribulations qui sont devant lui. Car ne serait-ce pas lui, à l'image de François d'Assise, qui devra non pas réparer l'Église qui est en ruine puisque nous sommes à la fin des temps, mais qui devra conduire l'Église restée fidèle à la Vraie Foi vers son « Golgotha » (Cf Ap 13, 7), pour ensuite ressusciter et devenir la Jérusalem céleste ?

 

Vincent Morlier écrit : «  L'ÉGLISE CONTEMPORAINE VIT LA PASSION DU CHRIST. Et puisqu'elle vit la Passion du Christ, elle va mourir… Il le faut, afin qu'elle puisse ressusciter beaucoup plus glorieuse encore que dans le Temps des nations. Car les temps sont advenus où l'Église doit mourir tout de bon, puis ressusciter. »

 

Et si cette situation terrifie ou en scandalise beaucoup, demandons à Dieu qu'IL nous donne la foi et le courage qu'avaient les saintes femmes et saint Jean au pied de la Sainte Croix. Ils ont assisté Notre Seigneur pendant son agonie en participant spirituellement à ses douleurs tout en n'ayant pas honte du Divin Crucifié. De même, ceux qui resteront fidèles à la Vraie Foi, seront associés à la passion de l'Église puisque nous sommes à la fin des temps. Et, certainement sans s'en rendre compte, le nouveau pape l'a prédit, lorsqu'il a dit avec sévérité au cours de sa première messe en tant que pape :

 

 

« Quand nous marchons sans la Croix, quand nous bâtissons sans la Croix et quand nous confessons un Christ sans Croix, nous ne sommes pas les disciples du Seigneur, nous sommes mondains, nous sommes des évêques, des prêtres, des cardinaux, des papes, mais pas des disciples du Seigneur… L'Église n'est qu'une ONG si elle ne professe pas Jésus et n'accepte pas de porter sa Croix. »

 

Le pape François ne fait ainsi que rappeler ce qu'est, ce qu'a toujours été et ce que doit être le véritable Christianisme : « Qui ne se charge pas de sa croix et ne Me suit pas n'est pas digne de Moi. » (Matthieu 10, 38). Jésus n'a que faire d'un Christianisme à l'eau de rose, il le vomit : « Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. » (Apocalypse 3, 16). L'heure est déjà là où, sans ambiguïté, se révèlent les vrais et les faux disciples du Christ 

 

        Oui, Je viens bientôt. Amen, viens Seigneur Jésus ! 

(Ap 22, 20)

 

*************************** 

 

 

ACCUEIL / BUT DE CE SITE / ARTICLES 

MES LIVRES / CONTACT / VIDEOS

 

 

 

 

 



19/03/2013 17 Poster un commentaire

Liens

Voir les articles de la catégorie Prophéties & Signes des Temps
Imprimer cet article