VIE NOUVELLE

VIE NOUVELLE

Aux portes de la gloire !

 

 Aux portes de la Gloire !

 

aux portes de la gloire.JPG

 

 

L'établissement du Royaume de Dieu sur la terre 

 

ou

l’ère messianique

 

 

 http://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

 

 

 1

 

à signe eschatologique,
dénouement eschatologique

 

 

 

Les rescapés de NOTRE génération vivront probablement très prochainement l’instauration soudaine de la nouvelle ère promise par le Père céleste, celle du Royaume de Dieu sur la terre dont le Messie sera l’artisan et le garant.

Pourquoi sommes-nous persuadés que cette ère nouvelle concerne notre génération et pas une autre ? Parce que dans la Bible, il n’y a qu’une seule  et unique prophétie annonçant précisément quand la fin des temps des nations débutera et cette prophétie s’est réalisée en 1967 exactement ! Il n’est donc pas possible de contester cette prophétie étant donné qu’elle s’est réalisée sous nos yeux ! Nous la détaillerons plus loin.


Cette prophétie est donc UN SIGNE tout particulier et tous les vigilants de cette génération SAVENT, avec une certitude absolue, que toutes les Nations sont entrées dans leurs dernières années d’existence historique. Cette prophétie ne peut donc souffrir d’aucune contestation !


Or, cette prophétie unique dans toute la Bible a été annoncée par le Christ lui-même, qui, ne l’oublions pas, EST DIEU. Il ne peut donc ni se tromper ni nous tromper. Il nous a dit que lorsque cette prophétie se réalisera, les temps des nations seront accomplis. Ainsi, nous pouvons affirmer, du fait que cette prophétie s’est réalisée, qu’il ne reste qu’un répit de quelques années tout au plus pour les Nations du monde.

Cet oracle, sorti de la bouche du Fils de Dieu et que nous allons développer plus bas, nous force à croire, de FOI, que nous sommes  formellement à la fin des temps, donc en un temps eschatologique. Tous les vigilants connaissent cette annonce prophétique unique qui est UN SIGNE pour notre génération, mais nous pensons qu’ils sont nombreux à ne pas la considérer à sa juste valeur, du moins ils ne s’y arrêtent pas suffisamment pour se rendre compte que nous sommes bel et bien dans les dernières années accordées aux Nations et que l'établissement du Royaume de Dieu sur la terre est tout proche.

Voici cette prophétie de Notre Seigneur Dieu Jésus-Christ concernant Israël et la fin des temps des Nations :

 

 

« Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche… Car ce seront des jours de vengeance pour l’accomplissement de tout ce qui est écrit… Car il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple.  Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis. » (Cf. Luc 21, 20-24)

 

 

Cette prophétie de Notre Seigneur résume en cette phrase lapidaire tous les prophètes de l’Ancien-Testament sur ce sujet particulier. Le signe majeur de la fin des temps est donc incontestablement la fin de la dispersion des Juifs (Diaspora) parmi toutes les nations. Ils sont de retour sur leur terre ancestrale et Jérusalem a été récupérée dans sa totalité depuis le 7 juin 1967. C’est donc le prélude de leur conversion au Messie et la proximité de Sa Seconde Venue pour instaurer le Royaume de Dieu sur la terre.

Nous devons donc admettre par la réalisation de cette prophétie que notre génération est bel et bien entrée dans la phase eschatologique ultime de l’histoire humaine et que nous sommes mis en demeure de croire que NOTRE génération, et pas une autre, est bien celle visée par la prophétie de Jésus-Christ ! Pourquoi ? Pour la bonne et simple raison qu’aucune autre époque avant le XXe siècle n’a vu, ni le Retour des Juifs sur leur terre ancestrale, ni la Délivrance de Jérusalem. Retour et Délivrance prophétisés uniquement pour la fin des temps !!!

C’est en 1917 (Déclaration Balfour) que commence officiellement le Retour incontestable des Juifs en terre d’Israël de même que l'établissement d'un foyer national pour le peuple juif ;  le 14 mai 1948 c'est l'annonce officielle de la naissance de l’État juif ; et le 7 juin 1967 marque la  fin de l’humiliation de Jérusalem puisqu’elle est récupérée dans sa totalité lors de la Guerre des Six Jours, faisant immédiatement d’elle la Capitale indivisible d’Israël. Nous savons donc avec certitude qu’au moins à partir de cette date de 1967 Jérusalem n’est plus foulée aux pieds par les Nations.

Ainsi, jusqu’en 1917 ou 1948 ou 1967, aucun Chrétien n’était fondé à croire véritablement à la fin des temps, puisque les Juifs n’avaient pas réintégré leur propre pays et que Jérusalem était toujours « foulée aux pieds par les Nations ». Ce fut le raisonnement cohérent et juste de Saint Thomas More dans son « Dialogue du réconfort dans les tribulations » écrit en prison. Quelque temps avant de subir son martyr, en 1534, il se pose la question de savoir si son époque est bien celle de la fin des temps, question assez curieuse pour quelqu’un qui se sait condamné à une mort imminente, et il écrit ceci : « … mais il me semble que je n’aperçois pas certains de ces signes qui, d’après l’Écriture, viendront un long moment avant la Parousie, entre autres le retour des Juifs sur leur terre ancestrale… ».

Signe majeur donc pour Saint Thomas More, et il s’appuie sur l’Écriture et en particulier sur cette fameuse prophétie du Christ comme on le voit.

 

 

Par contre à notre époque, les Juifs réintègrent leur terre d’Israël depuis 1917. Le 14 mai 1948 ce fut la déclaration d’indépendance de l’État d’Israël et le 7 juin 1967 Jérusalem fut reconquise dans sa totalité…. Nous sommes non seulement fondés, mais maintenant NOUS devons croire, DE FOI,  que nous sommes à la fin des temps et que Dieu ne va pas faire marche arrière… L’établissement de Son Royaume sur la terre est devant nous, et avec cela c’est donc LA FIN DE l’HISTOIRE, la fin des temps des Nations !

 

 

Malheureusement et très étrangement, malgré leur foi en l’Écriture Sainte, peu sont disposés à adhérer à cent pour cent à cette prophétie réalisée sous nos yeux et au seul et unique sens à lui donner comme nous venons de le montrer. Ils constatent bien la réalisation de la prophétie, ils voient bien le SIGNE, mais ils ne peuvent concevoir qu’ils sont bel et bien la génération de la fin des temps, et que PLUS RIEN, absolument PLUS RIEN, ne sera comme AVANT ! Ils pensent que l’Histoire de l’humanité va malgré tout continuer comme avant avec quelques améliorations apportées ici et là par Dieu et par des personnes bien disposées. Ils ne réalisent pas que le Règne de Dieu qui vient sur la terre est d'ordre eschatologique, mais ils pensent que ce Règne qui vient sera seulement historique, c'est-à-dire que le Règne qui vient ne serait pour eux qu'un simple changement politico-religieux et rien d'autre !

Or, à signe eschatologique, dénouement eschatologique === > : Le Règne de Dieu qui vient ne s’installera pas sur la terre telle que nous la connaissons depuis des millénaires, car peu de temps avant l’instauration du Royaume de Dieu « les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. » (2 Pierre 3, 10). C’est alors que, selon sa promesse, Dieu établira Son Royaume sur une Terre Nouvelle et des Cieux Nouveaux comme l’Écriture l’indique : « Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera. » (2 Pierre 3, 13).


Ainsi, le reste de l’humanité qui sera passé par la grande purification eschatologique ouvrira les yeux sur un Monde Nouveau, sur uneTerre Nouvelle. Et nous croyons que tout cela arrivera en notre génération !

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

 

 

2

 

 Qu'attendent réellement les disciples du Christ

lorsque l'on parle de la fin des derniers temps ? 

 

 

 

Des catastrophes ? Des calamités ? Des fléaux ? Des désastres ? Non ! Rien de tout cela, quoiqu’ils doivent en être les témoins au même titre que toute l’humanité. En vérité, dit l’Apôtre Pierre, les disciples du Christ attendent, en même temps que le Retour en Gloire du Christ, ce que Dieu leur a promis : « Nous attendons, selon sa promesse, de Nouveaux Cieux et une Nouvelle Terre, où la Justice habitera. » (2 Pierre 3, 13).

C’est l’identique promesse divine faite aux Juifs environ 800 ans avant la première venue du Messie et qui se réalisera à la fin des temps lors de Sa Seconde Venue : « Car voici que je vais créer des cieux nouveaux et une terre nouvelle, on ne se souviendra plus du passé, il ne reviendra plus à l’esprit... Comme les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit le SEIGNEUR, ainsi subsistera votre race et votre nom. » (Cf. Isaïe 65, 17-23 & 66, 22).


Cette promesse, réitérée par l’Apôtre Pierre et citée ci-dessus, dit bien : « de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la Justice habitera ». Or, c’est sur la Terre renouvelée que cette Justice divine habitera comme l’Apôtre le dit, car au Ciel elle existe de toute éternité et n’a donc pas besoin d’être instaurée.

Ce n’est donc pas la fin du monde que l’humanité purifiée vivra très prochainement, mais bien « le Rétablissement de toutes choses, dont Dieu a parlé par la bouche des saints prophètes. » (Actes 3, 21), c’est-à-dire le Règne de Paix universelle du Christ sur une Terre totalement renouvelée et restaurée dans son état initial d’avant la Chute d’Adam et Eve.

Voilà donc ce qu’attendent précisément les disciples du Christ et rien d’autre que cela : le Rétablissement de toutes choses et l’établissement du Royaume de Dieu sur la Nouvelle Terre.  

Ainsi donc, catastrophes, calamités, fléaux et désastres qui doivent précéder la Seconde Venue du Christ et l’établissement du Royaume de Dieu sur la Nouvelle Terre, ne sont pas ce qu’attendent les vrais Chrétiens, quoique, comme déjà dit plus haut, ils en seront les témoins au même titre que toute l’humanité…. et encore, cela n’est même par certain car l’Enlèvement de l’Eglise (Corps Mystique du Christ) peut avoir lieu juste peu de temps avant toutes ces catastrophes apocalyptiques (voir 1 Thessaloniciens 4, 15-17 & 1 Corinthiens 15, 51-52). C’est pourquoi nous devons être prêts à tout moment. 

Comme le sous-titre l’indique, à signe eschatologique, dénouement eschatologique, ce qui veut dire qu’il ne s’agit pas d’un renouvellement historique de l’humanité, mais la mise en place du plan de Dieu une fois pour toutes.

Puisque nous sommes à la fin des temps, et non pas simplement à la fin d’un temps historique ou encore d’une civilisation, que devons-nous attendre ? La Foi nous l’enseigne, nous attendons la Seconde Venue de Notre Seigneur Jésus-Christ, c’est là notre seule et unique espérance, car il n’y en a pas d’autre : «attendant la bienheureuse espérance et la manifestation de la Gloire de Notre Grand Dieu et Sauveur Jésus Christ. » (Tite 2, 13) 

 

 

 

 http://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

 

3

 

Et pourtant, 

notre génération ne se doute de rien ! 

 

 

L’humanité tout entière est rendue à l’article de la fin de l’Histoire, et elle a autant de mal à l’admettre (comme malheureusement un grand nombre de Chrétiens) qu’un homme sur son lit de dernière agonie confirmant ainsi les paroles de Jésus-Christ :


« Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. Car, dans les jours qui précédèrent le déluge, les hommes mangeaient et buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; et ils ne se doutèrent de rien, jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous. Il en sera de même à l’avènement du Fils de l’homme. » (Mt 24, 37-39).

Jésus-Christ nous prévient donc, qu’une gigantesque purification planétaire précédera Son Retour Glorieux ; que cette gigantesque purification sera précédée par des signes annonciateurs, mais que ceux-ci ne seront repérables que par ceux et celles qui ont des yeux pour voir ces signes de la fin des temps et des oreilles pour entendre et discerner les paroles des prophéties bibliques. Ce sont les signes que Jésus nous a demandé d’observer : « Lorsque vous verrez arriver ces choses, sachez que le royaume de Dieu est proche. » (Luc 21, 31).

Pourquoi Dieu donnerait-Il des signes s’ils ne servaient à rien ni à personne ?! Or, ces « choses » qui sont en train d’arriver, ces signes annonciateurs de la gigantesque purification planétaire, sont visibles et effectifs avec une certitude absolue au moins depuis l’année 1917 et en tous les cas depuis 1967.

Pourquoi particulièrement depuis cette année 1967 ? 

Nous l’avons écrit plus haut. Il n’y a qu’une seule et unique prophétie dans toute la Bible concernant un évènement tout particulier que les disciples du Christ doivent voir et ils SAURONT avec une certitude absolue que toutes les Nations seront entrées dans leurs dernières années d’existence historique : « Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis. » (Luc 21, 24).


Comme nous le constatons selon l’histoire, la Nation d’Israël dans sa majorité, ayant rejeté et fait crucifié son Messie, a dû subir la Colère divine. En effet, en l’an 70 la colère divine s’abattit contre le peuple déicide et, comme le Christ l’avait annoncé, à partir de cette date débuta l’exil d’Israël. Ainsi, Jérusalem fut vidée de ses habitants et foulée aux pieds par les nations non juives durant 19 siècles !

 

L’an 70 marque donc le point départ de la prophétie de Jésus.  Jérusalem est foulée aux pieds par les nations et cela jusqu’à ce qu’elle redevienne juive à cent pour cent. Ce qui arriva le 7 juin 1967 durant la Guerre des Six Jours. Donc, depuis cette date de 1967, la prophétie de la fin des temps des nations est arrêtée car : « c’est une prophétie dont le temps est déjà fixé, elle marche vers son terme, et elle ne mentira pas ; si elle tarde, attends-la, car elle s’accomplira, elle s’accomplira avec certitude. » (Habakuk 2, 3)

 

Tout est à présent mesuré, compté et pesé !

 

Depuis 1967, les Nations du monde entier vivent donc les dernières années avant leur purification apocalyptique comme le Christ lui-même l’a encore annoncé : « Il y aura des phénomènes extraordinaires qui se produiront dans le soleil, la lune et les étoiles. Sur la terre, les nations seront saisies d’angoisse. Quand la mer se déchaînera avec un bruit effroyable et que ses flots déferleront avec puissance, personne ne saura plus que faire. Les hommes rendant l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre; car les puissances des cieux seront ébranlées et les forces qui maintiennent l’univers seront déchaînées. C’est alors que l’on verra, dans une nuée, le Fils de l’homme revenir dans la plénitude de la puissance divine. » (Luc 21, 25-27)


« les puissances des cieux seront ébranlées et les forces qui maintiennent l’univers seront déchaînées. », cela ne nous rappelle-t-il pas l’Apôtre Pierre qui nous décrit la survenue des nouveaux cieux et de la nouvelle terre ? :«les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. » (2 Pierre 3, 10).

 

 

http://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

4 

 

Réflexions logiques concernant

cette importante prophétie du Christ :


 

 

1) Que signifie Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations ?

Du fait qu’il n’y avait plus ou pratiquement plus de Juifs en Israël depuis la grande catastrophe de l’an 70, Jérusalem n’étant donc plus occupée par les Juifs est foulée aux pieds par les nations non-juives.

Comprenons bien que, Israël étant sous occupation romaine, par conséquent la ville de Jérusalem l’était également, celle-ci n’était pas pour autant foulée aux pieds par les nations ! Si c’était le cas, Jésus n’aurait pas dit « Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations », mais il aurait dit « Jérusalem continuera d’être foulée aux pieds… » Preuve donc que Jérusalem ne l’était pas encore !

Jésus parle au futur, ce qui veut dire que toutes les occupations qu’Israël a dû subir durant son histoire jusqu’à celle des Romains ne correspondaient en aucun cas à une Jérusalem foulée aux pieds par les nations pour la raison toute simple que, malgré ces occupations, JAMAIS Jérusalem ne fut vidée de ses habitants Juifs contrairement depuis la grande catastrophe de l’an 70.


2)
Quand débute les temps des nations?


Les temps des nations commencent en l’an 70, c’est la période durant laquelle Dieu laisse la domination d’Israël, et tout particulièrement la ville de Jérusalem (foulée aux pieds), aux nations non-juives. En effet, en l’an 70 Jérusalem est passée sous domination Romaine, plus tard sous celle des Arabes puis des Turcs Ottomans et c’est en 1917 que survient le grand miracle avec la Déclaration Balfour : Le commencement du Grand Retour des Juifs en Israël.


3) 
 Quand est-ce que les temps des Nations ont pris fin ?

Tout simplement et logiquement, comme il en découle des paroles du Christ, lorsque la terre d’Israël, et tout particulièrement la ville de Jérusalem, sera à nouveau occupée par les Juifs. Et cela s’est passé de manière indiscutable et officielle le 7 juin 1967. Ce jour-là en effet, Jérusalem a été totalement reconquise par l’armée d’Israël lors de la Guerre des Six Jours. La fin du mépris de Jérusalem marque donc la fin de son occupation par les nations. Ce qui veut dire très clairement, selon la prophétie du Christ, que Jérusalem n’est plus foulée aux pieds par les nations depuis le 7 juin 1967, et ceci est une CERTITUDE historique vérifiable ! Et comme le dit bien Saint Thomas d’Aquin : « Contra factum non datur argumentum. » Contre un FAIT il n'existe pas d'argument !


4)
Quel sens faut-il attribué à la reconquête de Jérusalem ?

Si nous croyons aux paroles des prophètes et surtout à celles du Christ, nous sommes avec une absolue certitude à la fin des temps des nations ! Les nations sont donc en sursis ! Ainsi, depuis 1967, le compte à rebours est en marche, les nations ont au-dessus de leur tête une épée de Damoclès, c'est-à-dire que la sentence divine est sur le point de se réaliser :

 

 

« Il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y aura de l’angoisse chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots, les hommes rendant l’âme de terreur dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre ; car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l’homme venant sur une nuée avec puissance et une grande gloire. » (Luc 21, 25-27).

 

"car les puissances des cieux seront ébranlées". Cela ne nous rappelle-t-il pas certaines annonces de La Mère de Dieu : Fatima : "Plusieurs nations seront anéanties" ; Akita : "Un feu tombera du ciel et anéantira une grande partie de l'humanité".

 

Qu'on se le dise, le monde est en train de vivre ses derniers jours !

 

 

Nous sommes donc ici, en Luc 21, versets 25-27, en plein jugement des nations à la fin des derniers temps. L’an 70 marquait la fin des temps pour Israël, maintenant la fin des temps est programmée pour les nations et elles n’y échapperont pas, car il faut que l’Écriture s’accomplisse dit Notre Seigneur. Si donc les prophéties concernant l'Exil et le Retour d'Israël se sont réalisées à la lettre à notre époque, immanquablement la prophétie concernant la fin des temps des nations se réalisera elle aussi bientôt à la lettre !

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

 

5

 

Peut-on conjecturer le moment

où tout ce déclenchera sur les nations ?

 

 

Plusieurs options sont possibles, mais elles ne sont que suppositions ou orientations.

1) 2017 marque le centenaire de La Déclaration Balfour, ou plus précisément, le centième anniversaire du début du Grand Retour du Peuple élu sur sa terre ancestrale.

2) 2017 marquera également le centenaire des apparitions de Marie à Fatima, une date de la plus haute importance ! Pourquoi de la plus haute importance ? Parce que bien des commentateurs des évènements de Fatima ont passé sous silence ce que Marie avait dit aux voyants lors de sa toute première apparition le 13 mai 1917.

Dans ses Mémoires, Lucie raconte : « Alors la Dame dit : « ....... Je suis venue vous demander de venir ici pendant SIX MOIS DE SUITE, le 13, à cette même heure. Ensuite, je vous dirai qui je suis et ce que je veux. Après, JE REVIENDRAI ENCORE ICI UNE SEPTIÈME FOIS......... »

Cette 7ème apparition qui doit se produire à Fatima, n'a jamais eu lieu depuis la 6ème apparition du 13 octobre 1917 !

Cette 7ème apparition PROMISE doit, comme les 6 autres, requérir et impliquer des destinataires et une audience de caractère ÉGALEMENT GÉNÉRAL ET COLLECTIF. Elle doit donc très certainement être en relation avec le Troisième Secret de Fatima ! Sera-ce lorsque TOUTES les demandes de Fatima auront été réalisées ?

Comme l’écrit Frère Michel de la Sainte Trinité dans son livre TOUTE LA VÉRITÉ SUR FATIMA (tome 3) : « Dans le sens de cette hypothèse (la septième apparition), ne peut-on pas espérer que lorsque toutes les demandes de Notre Dame auront été pleinement accomplies par le Saint-Père et les évêques du monde, Notre Dame, avec condescendance, se manifestera une 7ème fois à la Cova da Iria, pour marquer l'aube de son triomphe ? »

Comme la conclusion du Grand Secret de Fatima l'affirme : « À la fin, mon Coeur immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie, qui se convertira, et il sera concédé au monde un certain temps de paix. » Ne serait-ce pas cette paix que le Christ introduira lors de l’établissement du Royaume de Dieu sur la terre ?

Dès lors, ne pourrait-on pas envisager cette 7ème apparition comme étant l'apothéose et le triomphe final du Cœur Immaculé de Marie lors du centenaire de ses apparitions de Fatima, en 2017 ?

3) Par ses savants calculs basés sur la Gematria (forme d'exégèse propre à la Bible hébraïque), le savant et érudit Judah Ben Samuel, rabbin du 12e siècle, a découvert que la fin du mépris de Jérusalem devait commencer dès 1967 et c'est exactement ce qui est arrivé le 7 juin 1967 lors de la Guerre des Six Jours ! Ainsi, Judah Ben Samuel a prophétisé plus de 700 ans à l’avance, avec une extraordinaire exactitude, la réalisation de la prophétie du Christ en Luc 21, 24 !

De plus, toujours par ses savants calculs, il a aussi  prédit la fin des temps pour…  2017 ! Pour lire l’article sur Judah Ben Samuel, cliquez ici.

4) Le pape François pourrait bien être Pierre le Romain, le 112è de la liste des papes de saint Malachie… : «Dans la dernière persécution de la sainte Église romaine siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines [Rome] sera détruite, et le Juge redoutable jugera son peuple. » (Saint Malachie).

« Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist,  Rome devenue païenne sera détruite » (Notre Dame de La Salette).

Or, au mois d’août 2014, lors d'une conférence de presse dans l'avion qui le ramenait de Corée du Sud, le pape François n’a-t-il pas inconsciemment prophétisé pour 2017 ? En effet, alors qu’il était en pleine forme, il était interrogé sur sa popularité et le sentiment qu'elle faisait naître en lui. C'est à ce moment-là que le souverain pontife a évoqué pour la première fois publiquement la perspective de sa mort se donnant encore 2 ou 3 ans à vivre !

Si cela n’était pas mystérieux ou prophétique, ce serait incongru de la part d’une personne, qui plus est un pape en pleine forme, de parler de sa propre mort alors que RIEN ne l’obligeait à parler ainsi. Il semble donc que le pape ait prophétisé, sans le savoir, à l’instar de Caïphe qui était Grand Prêtre au temps de Jésus : « Ce n’est pas de lui-même qu’il prononça ces paroles, mais comme il était Grand Prêtre en cette année-là, il fit cette prophétie…. » (Jean 11, 49-52).

Ne pouvons-nous donc pas légitimement penser que le Pape François a prophétisé en 2014  ?! En effet, 2014 + 3 ans = 2017 !

 

 

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

 

 

6

 

Cette génération ne passera pas !

 

 

« De même, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche. Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive. » (Luc 21, 31-32).

Quelles sont toutes ces choses qui doivent arriver pour démontrer que la génération qui les verra et les vivra sera bel et bien « la génération qui ne passera pas que TOUT soit arrivé » et que cette génération sera la dernière de cette ère ?

Toutes ces choses sont celles que le Christ énumère pour la fin des temps dans les évangiles : Faux Christ, faux prophètes, faux enseignements, guerres, nations contre nations, royaume contre royaume, grandes famines, grands tremblements de terre, perte de la foi à grande échelle, mœurs dévoyées, etc., etc.

Saint Paul nous énumère également toutes ces choses qui doivent arriver à la fin des temps et qui doivent précéder de peu la Parousie du Christ : « Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, certains abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, » (1 Timothée 4:1)  « Dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles, car les hommes seront imbus d’eux-mêmes, enflés d’un orgueil qui les aveuglera, ils aimeront les plaisirs plus que Dieu… » (2Timothée 3, 1-5).

 

N’est-ce pas notre époque,
notre génération qui est ici décrite ?!

 

 

Et parmi « toutes ces choses » qui doivent arriver à la fin des derniers temps et qui démontreront que la génération qui les verra et les vivra sera bel et bien la dernière génération, il y a cette fameuse prophétie du Christ en Matthieu concernant Israël comme point de repère pour l’ultime génération : « Instruisez-vous par une comparaison tirée du figuier. Dès que ses branches deviennent tendres, et que les feuilles poussent, vous connaissez que l’été est proche. De même, quand vous verrez toutes ces choses, sachez que le Fils de l’homme est proche, à la porte. Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive. » (Matthieu 24, 32-34).

Ici, Notre Seigneur nous présente en exemple le figuier qui reverdit pour discerner que l’été est proche, c’est-à-dire que le Second Avènement du Christ et l’établissement du Royaume de Dieu sur la terre sont tout proches. Donc, la génération qui verra le figuier reverdir sera celle qui ne passera pas que TOUT soit arrivé. Or, le figuier est un symbole du peuple Juif et du pays d’Israël (Cf.Jérémie 4, 1-6).

Durant 19 siècles, Israël était un figuier sans feuilles, presque sec et mort aux yeux du monde, mais maintenant nous pouvons déduire, du fait qu’Israël reverdit depuis 1917, que la seconde Venue du Christ est proche !

 

Le figuier en fleurs portant ses premières feuilles (cf. Mt 24) représente donc une nouvelle phase de l’histoire d’Israël : l’actuelle restauration du peuple juif dans le pays de ses ancêtres. Ainsi, la génération qui verra le figuier reverdir (Israël redevenu une Nation et Jérusalem comme capitale indivisible)
VERRA donc s’accomplir TOUT ce que le Christ a prophétisé

pour la fin des temps !  

« En vérité je vous le dis, 

cette génération ne passera pas que tout cela ne soit arrivé. »

 

Et tout porte à croire que nous sommes cette génération-là !

 

 

AINSI, 

« VOUS SAVEZ EN QUEL TEMPS NOUS SOMMES, 
C’EST L’HEURE DE
 
VOUS RÉVEILLER ».  

(Romains 13, 11)

 

 

 

« Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, de telle sorte que ce jour vous surprenne comme un voleur. Vous êtes des enfants de la lumière, du jour... Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du Salut par notre Seigneur Jésus-Christ, qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui. » (1 Thessaloniciens 5,4-10).

 

« Encouragez-vous les uns les autres chaque jour tant que dure la proclamation de l’AUJOURD’HUI, afin qu’aucun d’entre vous ne s’endurcisse, trompé par le péché. » (Hébreux 3, 13).

 

 « Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu allant au ciel » (Actes 1, 11).

 

 

 

Nouvelle Jérusalem new-jerusalem-2s.jpg

 

 

«Puis je vis un Nouveau Ciel et une Nouvelle terre ;

 

 car le premier ciel et la première terre avaient disparu.

 

 Et je vis descendre du Ciel, d'auprès de Dieu,

 

 la Ville Sainte, la Nouvelle Jérusalem.» 

  

  (Apocalypse 21, 1-2)

 

 

 

http://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

Voir aussi :

L’enlèvement de l’Eglise

 

http://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 LA RESTAURATION UNIVERSELLE A VENIR
Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre

 http://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

ACCUEIL / BUT DE CE SITE / ARTICLES 

LIVRES / CONTACT / VIDEOS

 

  

 

 



23/12/2015
67 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 600 autres membres