VIE NOUVELLE

VIE NOUVELLE

La Nouvelle Naissance

nn.png

 

 

LA NOUVELLE NAISSANCE

 

Jésus dit : « En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître de nouveau, nul ne peut voir le Royaume de Dieu. » Nicodème lui dit : « Comment un homme peut-il naître, étant vieux ? Peut-il une seconde fois entrer dans le sein de sa mère et naître ? » Jésus répondit : « En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d’eau et d’Esprit, nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas, si je t’ai dit : Il vous faut naître à nouveau. » (Jean 3, 3-6).

Lorsque l'homme s'ouvre aux appels directs de Dieu et accepte de se tourner vers lui, il devient le siège d'un certain nombre de transformations parmi lesquelles on peut citer : la repentance, la justification, la sanctification, la nouvelle naissance...

Cette dernière notion qui retiendra notre attention dans cet exposé, a été employée par Jésus dans son entrevue avec Nicodème dans l'évangile de Jean au chapitre 3. Elle est aussi appelée régénération (Tite 3 :5, 1 Pierre 1 :3,23.). De quoi s'agit-il ? Comment se produit-elle ? Est-elle nécessaire pour le salut ? Et quels résultats produit-elle ? En nous basant sur la parole de Dieu et à la lumière d'autres auteurs, nous tenterons de répondre à ces questions.

 

1.  Qu'est ce que la nouvelle naissance 

La nouvelle naissance est l'acte par lequel le Saint Esprit met la Vie de Dieu dans le cœur de l'homme repentant. La nouvelle naissance est un changement radical de l’être ! Tout comme le mot régénération l'indique, c'est un rétablissement de ce que le péché avait détruit. Cette métamorphose dont l'acteur principal est Dieu le Saint Esprit, fait de l'homme qui la subit un enfant de Dieu, un citoyen du royaume de Dieu : « En vérité, en vérité, je te le dis, à moins de naître d’eau et d’Esprit, nul ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.»

 

La vie de Dieu

L'homme régénéré reçoit : 

·                   La Vie éternelle

Car la peine du péché c'est-à-dire la mort, est enlevée : « Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle dans le Christ Jésus notre Seigneur.» (Romains 6 ,23)

·                   Un esprit nouveau

« Et je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau, j’ôterai de votre chair le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair.» (Ezékiel 36, 26)

·                   Un nouvel Hôte : le Saint Esprit

« JE mettrai Mon Esprit en vous. » (Ezékiel 36, 27)  « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? » (1 Corinthiens 3, 16)

Toutes les dimensions de l'être sont affectées : l'intellect, la volonté, et les émotions. Il devient donc une nouvelle créature car les choses anciennes sont passées et toutes choses sont devenues nouvelles.

II) Comment se produit la nouvelle naissance

La nouvelle naissance est essentiellement un acte divin. La chair (la nature humaine sans Dieu) et l'esprit appartiennent à deux royaumes différents. L’un ne peut produire l'autre. Seul le Saint Esprit peut engendrer une nature spirituelle, la nature humaine ne pouvant produire que la nature humaine. La vie spirituelle ne se transmet donc pas de père en fils par le moyen de la génération naturelle. Elle descend de Dieu à l'homme par le moyen de la génération spirituelle : « À ceux qui croient en Jésus-Christ, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. » (Jn 1, 12-13). Car « Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau » (Jn 3, 6)

Néanmoins, comme dans toute œuvre de l'Esprit dans l'homme, celui-ci a un rôle à jouer car le Saint Esprit ne contraint personne mais il collabore : « Là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.» (2 Corinthiens 3, 17). Voyons donc quelle est la part de Dieu et celle de l'homme.

 

La part de Dieu :

 

Dieu travaille toujours avec ses « deux mains » : Sa Parole (la Bible) et Son Esprit.

a) la Parole

Il nous a engendrés selon sa volonté et par la parole de vérité. (Jacques 1, 18). Et c'est aussi une purification, un lavement par l'eau du baptême et la Parole. (cf. Ephésiens 5, 26). C’est la semence par laquelle nous avons été régénérés et qui n'est pas corruptible mais c'est une semence, incorruptible, par la Parole Vivante et permanente de Dieu. (1 Pierre 1, 23)

b) Le Saint Esprit

Il est le véritable agent de la nouvelle naissance. Jésus dit que si quelqu'un ne naît d'eau et d'Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. L'eau dont il est question, c'est le Saint Esprit qui agit avec la Parole de Dieu. C'est lui l'initiateur et l'opérateur. Car l'homme ne peut pas concevoir de telles choses de lui-même.
(Cf. 2 Corinthiens 3, 5).

La part de l'homme :

Strictement parlant, l'homme ne peut pas coopérer à l'acte de régénération qui est (comme souligné plus haut) un acte souverain de Dieu mais il lui revient, dans la préparation de cette œuvre, de croire et d'accepter Jésus. En fait c'est son «  OUI » à l'appel du Saint Esprit. Ce n'est pas celui des lèvres ni de l'adhésion intellectuelle, mais celui de la foi, d’un engagement du cœur. Car la foi vient de ce qu'on entend et ce qu'on entend vient de la parole du Christ. La foi est un catalyseur sans lequel l'opération ne peut se produire. L'offre est gratuite et libre, on peut donc refuser.

III) La nécessité de la nouvelle naissance

Ce qui est né de la chair est chair, cette condition ne lui permet pas d'entrer dans le royaume de Dieu. Pour pouvoir donc vivre en harmonie dans le temps présent et dans l'éternité avec Dieu, il est nécessaire que sa nature subisse une transformation si radicale que seule une seconde naissance, celle de l'Esprit de Dieu, peut produire.

IV) Les effets de la nouvelle naissance

Que  peut-on   alors  attendre   d'un homme    ayant       subi un tel  changement ?

Nous voyons dans la Bible des effets tangibles caractérisant l'homme régénéré. Cela peut même servir de test pour savoir si nous sommes régénérés ou pas.

Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez. Si vous êtes né de l'Esprit, vous êtes mort en ce qui concerne les œuvres de la chair. Elles n'ont plus aucun pouvoir sur vous. Vous n’êtes plus redevable du péché, vous en êtes totalement libéré ! Le péché n’a plus de pouvoir sur vous.

« Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu. Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance » (Galates 5, 17-22).

De plus, si vous êtes né de nouveau, vous vivez certaines choses que vous ne pouvez pas expliquer car elles ne sont pas du domaine visible mais du domaine de la foi. Il faut en faire l’expérience pour le comprendre.

De ces choses nous pouvons citer :

L'assurance intérieure et véritable que l'on est sauvé. (1 Jn 3, 21) L'attestation que l'on est enfant de Dieu. (Rm 8, 16)

 

Jésus dit à Nicodème :  


« En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau,

il ne peut voir le royaume de Dieu.» (Jean 3, 3) 

 


 

 

https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

ACCUEIL / BUT DE CE SITE / ARTICLES 

MES LIVRES / CONTACT / VIDEOS

 

 

 

 



03/03/2013
74 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 330 autres membres