Vie-Nouvelle

Vie-Nouvelle

Témoignage de Véronique Lévy, juive convertie au Christ (soeur de Bernard-Henri Lévy)

 

 

 

Véro.jpg 

 

 DU JUDAÏSME AU CATHOLICISME 

 

 

 

 

 

 

 

Véronique Lévy, soeur cadette

 

de Bernard-Henri Levy, est

 

 tombée amoureuse du Christ !



 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de visionner la vidéo ci-dessous, voici un petit extrait de l'interview paru dans le Magazine Paris Match en mars de cette année :

 

 

Paris Match. Les années passent et vous devenez une jeune fille au parcours difficile… 
Véronique Lévy. A l’adolescence, j’étais en pleine révolte. Réfractaire à l’école, je buvais, je traînais avec des voyous. J’étais aussi dans une hyper-séduction, sans jamais être satisfaite. Je me suis mise en danger. Pour me protéger de moi-même, mes parents m’ont mise en pension.

P.M. Et, malheureusement, vous ne parvenez toujours pas à trouver la sérénité.        
V.L. Je souhaite devenir infirmière mais je rate le concours. Je continue à faire les quatre cents coups, je crée des bijoux pour Lolita Lempicka, mais je ne suis à l’aise nulle part. Je sors beaucoup la nuit. Je vais d’homme en homme, d’appartement en appartement. Je cherche l’absolu, l’extrême. Je ne fréquente pas les bars branchés mais les bars de paumés, du côté de la Bastille. Il m’arrive de raccompagner une copine ivre morte et de la coucher dans son lit. Je me sens bien avec ces gens-là. C’était comme si je devais toucher le fond pour ensuite remonter vers la lumière.

P. M. Pourriez-vous encore aimer un homme?  
V. L. Non, puisque je suis mariée au Seigneur. Si je devais partager la vie d’un homme, ce serait une relation amicale et fraternelle. J’ai aimé les hommes. J’ai été coquette et séductrice mais, aujourd’hui, même mon corps Lui appartient. Je vis une relation d’amour fou avec Lui. Le Christ se moque bien qu’on soit trop grosse ou trop maigre. Avec Jésus, on ne vieillit jamais. On avance.

P. M. Pourriez-vous envisager une vie totalement contemplative, comme celle menée au Carmel, par exemple?      
V.L. J’y pense souvent. Je suivrai la volonté de Dieu. Jeanne d’Arc disait: “Dieu trace ma route.” J’en ai fait ma devise.


Pour lire l'article en entier  ICI

 Livre de Véronique LévyVéronique Levy.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vidéo 11' 

Témoignage de Véronique Lévy

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 



13/10/2015
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 643 autres membres