Vie-Nouvelle

Vie-Nouvelle

La nescience

                     

 

 

Qui affirme que Dieu n'EST pas ?!

La Nescience 

 

 

 

 

 

Selon Dieu, un athée est

atteint de dissociation mentale

ou plus clairement de schizophrénie intellectuelle !

(cf. Rm 1, 18-22)

 

 

 

La dissociation mentale (schizophrénie) est un trouble anormal, une peur obsédante caractérisée par une désunion (ou discordance) de la pensée, de la vie émotionnelle et du rapport au monde extérieur.

L'athéisme forme la manifestation caractéristique de la nescience. Comment les athées peuvent-ils bien nier l'existence et la spiritualité divine ? Ils soutiennent que Dieu ne se manifeste pas, et donc n'est pas. Abondantes pourtant se pressent les raisons d'affirmer la déité et sa spiritualité. Dieu n'est-il pas le « Soleil » de tous les esprits ? Et qui oserait prétendre que la lumière solaire est inexistante parce qu'il est impossible à l'homme de contempler le soleil dans sa totalité et à l'œil nu? Pour expliquer l'aveuglement des athées, il faut admettre qu'un mur intercepte le regard de leur esprit vers Dieu. Qui a dressé ce mur ? La nescience ou matérialité. Sans elle, on ne saurait concevoir la possibilité de l'illusion athée.

Mais toute illusion présuppose un désordre quelconque ou plus précisément, un décentrage de l'être. Quand, trompés, nous prenons le nacre pour de l'argent, notre illusion provient ordinairement du fait que l'argent nous attire, et si nous croyons voir un serpent dans une corde qui traîne c'est que la peur nous trouble et nous égare. Nul doute que, dans l'illusion d'où naît l'athéisme, se cache pareillement un désordre, un décentrage de l'être.

L'homme se laisse tellement fasciner par la matérialité qu'à force de la voir partout, il ne perçoit plus, ni Dieu, ni son évidente transcendance. De là procède l'erreur qui nous fait rapporter à la matière les attributs qui conviennent à Dieu seul. Nous dirons, par exemple, que toute chose dérive de la matière, réside en elle, et retombe dans son sein ! Comment dès lors pressentir Dieu après avoir de cette manière divinisé la matière, et donc divinisé la nature ?

Bref, nous décelons ici la nescience à forme d'existence, obscurcissant Dieu et sa Lumière, entourant l'esprit d'un mur opaque qui l'emprisonne et lui barre la vue de la divinité. Cependant si l'homme persiste volontairement dans cette obscurité spirituelle, Dieu ne manquera pas de se manifester : «aux hommes impies qui ne lui apportent pas l'honneur et leur respect qui lui sont dus et qui, par leur perversité, étouffent la vérité et la retiennent injustement captive. En effet, nul n'est dépourvu de la notion du vrai Dieu. Tous les hommes ont une connaissance innée de lui, car lui-même l'ayant placée avec netteté dans leur cœur. Depuis la création du monde, les œuvres de Dieu parlent à la pensée et à la conscience des hommes de ses perfections invisibles : quiconque sait regarder, peut y discerner clairement sa divinité et sa puissance. Aussi, depuis les temps anciens, les hommes qui ont sous les yeux la terre et le ciel et tout ce que Dieu a créé, ont connu son existence et son pouvoir éternel. Ils n'ont donc aucune excuse de dire qu'ils ne savent pas s'il y a un Dieu. Ils ont eu conscience de Dieu, ils ont su qu'il existait, mais ils ont refusé de l'adorer –– lui, le seul digne d'adoration –– ou même de le remercier pour ses dons.

Alors, ils se sont perdus dans des raisonnements insensés et des spéculations futiles ; à force de sonder le néant et de discuter dans le vide, leur pensée s'est égarée, leur intelligence s'est dégradée, leur esprit borné est devenu la proie de l'obscurité. Plus ils se prétendent intelligents ; plus ils s'enfoncent dans leur folie, cachant leur ignorance sous les grands mots de « science » ou de « philosophie ». Au lieu d'adorer le Dieu impérissable et glorieux, ils se sont fabriqué des idoles, images d'hommes mortels : voilà l'objet de leur adoration. C'est pourquoi Dieu les a abandonnés à eux-mêmes pour être le jouet des passions et des convoitises de leur cœur, il les a laissé s'enliser dans l'immoralité, de sorte qu'ils ont avili leur propre corps. Cela leur est arrivé parce qu'ils ont délibérément troqué ce qu'ils savaient être la vérité sur Dieu contre le mensonge, ils ont choisi d'offrir leurs hommages à la matière et à la science privée de la Lumière divine, ils ont divinisé leurs inventions, ils ont adoré la matière sans le savoir au lieu du Créateur, seul digne de louange et d'adoration dans toute l'éternité. Oui, cela est vrai ! Voilà pourquoi Dieu les a livrés à des passions avilissantes. Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous » (Lettre de saint Paul aux Romains : ch.1, versets 18 à 22)

 

En clair, selon Dieu, un athée est atteint de schizophrénie intellectuelle ! Or, aujourd'hui, dans notre monde psychanalysé, c'est celui qui croit en Dieu qui est étiqueté de schizophrène !

Pourtant il faut savoir que l'athéisme en lui-même n'existe pas, car l'adjectif atheos (en grec : θεος, composé du - privatif + θεός dieu) signifie 'sans-dieu', dans ce sens le Diable lui-même est un athée, il sait que Dieu EST mais il a fait le choix d'être « sans Lui », d'être athée. L'athée est donc une personne qui fait le choix d'être « sans-Dieu » sachant pertinemment qu'Il EST puisque «les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages », mais à cause de cette prise de position volontaire « ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres (c'est-à-dire plongé dans la dissociation mentale). Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous (nous dirons en terme moderne : ils sont devenus schizophrènes) »

 

Ceux qui se réclament être athées « sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu », c'est cela la nescience et celle-ci est le péché contre le Saint-Esprit, péché irrémissible, dit Jésus, « qui ne sera ni pardonné en ce monde, ni dans l'autre ». En définitive l'athéisme est une position volontaire et constante de vouloir être sans Dieu à l'instar du Diable ! L'athéisme en lui-même rend véritablement visible le visage de l'archange déchu ! Et sans le savoir les athées se sont allié à sa devise « NON SERVIAM ! » NOUS NE SERVIRONS PAS ! Nous ne nous prosternerons pas devant Dieu ! Voilà en réalité ce qu'est la nescience et donc l'athéisme.

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2009/10/361791/artfichier_361791_3064594_201311161334186.png

 

 

 

ACCUEIL / BUT DE CE SITE / ARTICLES

 

 LIVRES / CONTACT / VIDEOS

 

 

                                                                                                                                         

 



03/03/2013
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 643 autres membres